RMC Sport

Les spécialistes penchent pour Galthié

Fabien Galthié

Fabien Galthié - -

Marc Lièvremont devrait quitter son poste de sélectionneur à l'issue de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. La question de sa succession se pose déjà. C'est l'occasion pour nos spécialistes de donner leur avis éclairé sur le profil du futur homme fort du XV de France.

Bernard Laporte (ancien sélectionneur): « Galthié a des atouts dans sa manche »

« Guy Novès est légitime pour prendre l’équipe de France, tout comme d’autres entraineurs. Fabien Galthié n’a pas une énorme expérience d’entraineur mais il a quand même fait une finale de Coupe d’Europe, a été champion de France avec le Stade Français et a amené Montpellier en finale du championnat de France. Cela montre ses qualités. En plus, il a quatre Coupes du Monde à son compteur en tant que joueur. Il a un crédit et il s’appuie dessus. Quand il parle, on l’écoute. Il a des atouts dans sa manche, c’est évident. »

Vincent Moscato (ancien international) : « Novès est en pole position »

« Avec sa maturité, son expérience et sa capacité à gagner, cela pourrait être le tour de Guy Novès. Il a fait rentrer le Stade Toulousain dans l’ère professionnelle avec un brio incroyable. Son principal concurrent sera Fabien Galthié mais je donne l’avantage à Guy Novès car cela fait très longtemps qu’il entraîne et cela ne se néglige pas. Il est capable de s’adapter à l’équipe de France. Il est en pole-position mais cela risque de se jouer dans un mouchoir de poche. Quelquefois il y a des choses qui interviennent et qui ne sont pas liées au sportif. »

Thomas Lombard (ancien international): « Lièvremont avec quelqu’un au dessus de lui »

« Pour moi le problème ne vient pas du sélectionneur. Il faut résoudre d’autres problèmes avant. Pour Guy Novès, ce n’est pas certain que l’équipe de France soit sa priorité absolue car il est peut-être trop conscient de la difficulté du poste de sélectionneur. Mais j’aimerais voir Marc Lièvremont rester, accompagné d’un autre homme, une sorte de directeur de l’élite, une personne hautement reconnue pour ses résultats. Guy Novès ou Patrice Lagisquet sont les plus légitimes à mon sens. »

Serge Simon (ancien international): « Peut-être quelqu’un de la DTN »

« Novès a des compétences incontestables pour gérer des talents. Il a façonné le Stade Toulousain à sa main, ce qui est différent de rentrer dans un système fédéral. Galthié et Saint-André se sont aussi forgé une expérience d’entraîneur moderne. Mais je ne suis pas certain que la fédération puise dans ces trois là. La preuve avec la nomination surprise de Marc Lièvremont en 2007. Je ne sais pas si le critère de l’expérience comptera. La fédération a d’autres considérations. Cela peut-être quelqu’un de la DTN ou alors issu des équipes de jeunes. »

Richard Pool-Jones (ancien international anglais): « Galthié peut faire de très jolies choses »

« Il y a l’embarras du choix avec des candidats qui ne se ressemblent pas du tout. On a vu ce que Galthié avait réussi à faire avec des moyens limités à Montpellier et on se dit qu’avec toutes les ressources à sa disposition en équipe de France, il pourrait faire de très jolies choses. Saint-André est plus dans une approche de manager que d’entraîneur, mais il a suffisamment de recul pour diriger. Quant à Novès, la question est : « Est-ce que la fédération veut de lui ? » C’est presque politique. »