RMC Sport

Lièvremont : « L’état d’esprit des Bleus me plaît »

-

- - -

Prédécesseur de Philippe Saint-André, Marc Lièvremont garde un œil attentif sur l’actualité du XV de France. Pour lui, les Bleus sont sur la bonne voie, et peuvent rivaliser avec l’Afrique du Sud samedi, au Stade de France (21h).

Marc, en tant qu'ancien sélectionneur, quel regard portez-vous sur les dernières sorties du XV de France ?

J’ai un regard extérieur et en même temps je sais un peu de quoi je parle, puisque j’étais dedans il n’y a pas si longtemps. Ce qui me plaît, c’est l’état d’esprit général, la progression manifeste de ce groupe. Et ce au-delà des résultats, parce que même si on peut mettre en avant un bilan défavorable, quand on joue quatre fois les Blacks d’affilée, on a assez peu de chances de gagner. Ce qui me plaît aussi c’est l’explosion de jeunes talents. On regrette à juste titre, le nombre croissant d’étrangers dans notre championnat, mais quand je vois les Vahaamahina, les Lauret, les Fofana, les Guitoune, ça prouve que ce groupe et l’équipe de France ont un bel avenir. Preuve en est ce très bon match livré contre la Nouvelle-Zélande, avec une défaite certes (19-26, ndlr), mais pas mal de motifs de satisfaction.

Beaucoup d'observateurs craignaient que la France encaisse 50 points face aux Blacks. C'était aussi votre avis ?

On n’en avait pas pris 50 au mois de juin alors que c’est une période difficile à appréhender, vu que les joueurs français sont usés par leur championnat marathon. Donc pour moi il n’était pas du tout envisageable qu’on puisse en prendre 50 en novembre. On a d’ailleurs vu que, sur beaucoup de domaines, l’équipe de France a fait plus que rivaliser : sur la possession, sur l’occupation, sur les intentions aussi. Avec un peu plus de maîtrise collective et en gérant mieux certains moments clés on aurait pu l’emporter. Après il y a eu un match abouti avec l’éclosion de nouveaux talents contre les Tonga. L’idéal serait de concrétiser cette progression contre l’Afrique du Sud avant de se projeter sur le prochain Tournoi des 6 Nations.

L'Afrique du Sud est une marche accessible selon vous ?

C’est jouable, même si c’est toujours compliqué d’écrire le scénario d’un match avant de l’avoir joué. On connaît les caractéristiques des Sud-Africains, c’est très costaud. C’est une équipe en pleine confiance, peut-être moins expérimentée que les Blacks, mais avec pas mal de gros talents et une énorme densité athlétique. Ils ont un paquet d’avants qui s’approche de la tonne, ce qui est quasiment du jamais vu. Il va falloir sortir un bel exploit, mais on sent que notre équipe est sur une dynamique intéressante, donc on y croit toujours.

A lire aussi : 

- Laporte : "Je n'ai pas peur de l'Afrique du Sud"

- Des Bleus bien inspirés ?

- France-Tonga : Les Bleus renouent avec le succès

Recueillis par Pierre Fesnien