RMC Sport

Lomu fait déjà parler

Recrutée par Marseille-Vitrolles, l’ancienne star des All Blacks provoque déjà les réactions de ses probables futurs adversaires en Fédérale 1.

La tornade Lomu débarque en France. Au lendemain de l’annonce de l’arrivée de l’ancienne star néo-zélandaise à Marseille, les probables futurs adversaires de l’ex ailier des All Blacks n’ont pas attendu pour saluer la signature de la légende. « Quand il va débarquer sur un terrain, ça va provoquer un peu plus d’animation. Ça reste une star, une attraction qui va attirer des curieux venus voir Jonah Lomu », promet Christophe Moni, ancien international français et aujourd'hui manager sportif de Nice, adversaire du club phocéen l’année dernière.

Car les poules de la Fédérale 1 ne seront connues qu’au début du mois de juillet. Nice ou bien encore Graulhet, également opposé à Marseille en 2008-2009, n’en sauront pas beaucoup plus avant les prochains jours. « C’est assez impressionnant », s’émerveille Rémy Olivier, 21 ans. « Connaissant le talent du joueur, et même s’il n’est plus tout jeune, c’est un rêve de jouer contre lui. On pensera toujours à l’idole vue à la télé, mais ça nous donnera plus d’envie de le rencontrer », conclut l’employé municipal à la mairie de Graulhet et joueur du SC Graulhet.

Pourtant, Moni n’oublie pas de relativiser les choses. Sans doute conscient qu’un long arrêt risque de pénaliser Lomu. « Je n’y crois pas beaucoup, lance l’ancien Parisien. C’est un coup de pub, un coup de projecteur sur ce club. » Et pour le moment, ça marche.

La rédaction - P.T. avec A.A.