RMC Sport

Médard : « Pas envie d’être ridicule face aux Blacks »

Maxime Médard

Maxime Médard - -

A bientôt 27 ans, Maxime Médard a désormais l’habitude de se mesurer aux All Blacks avec le XV de France. Et de prendre des claques… Il souhaite éviter une nouvelle déconvenue samedi soir au Stade de France (21h).

Maxime Médard, êtes-vous impatient de défier les All Blacks ?

On a hâte de faire un résultat samedi, surtout. Pour la confiance et pour le début de saison de l’équipe de France. C’est important de démarrer par une victoire. On est en manque de victoires. La saison a été compliquée l’année dernière. Commencer par un succès contre les Blacks, ce serait de bon augure pour la suite.

Vous servez-vous des trois matches de la dernière tournée (défaites 23-13, 30-0 et 24-9) ?

Oui. On s’est sert avec les vidéos. On voit ce qui a marché et ce qui n’a pas marché. Il y a eu des choses positives et négatives. Je pense qu’il y avait la possibilité de les battre sur le premier et le troisième test. Il a manqué un peu d’efficacité. En tout cas, on a vu des choses intéressantes à mettre en place pour samedi.

Ces All Blacks ne sont pas imbattables...

On dit souvent qu’ils ne sont pas imbattables, mais on en ressort souvent perdants…

Que faut-il faire pour les battre ?

(Sourire) Il faut tout donner sur le terrain. On a un plan de jeu prédéfini. C’est à nous de réussir un exploit.

Ressentez-vous une appréhension particulière ?

L’appréhension, c’est de ne pas ressortir d’un match contre les Blacks en étant ridicules. Je pense que l’équipe de France a souvent fait de beaux matchs quand elle avait peur.

Etes-vous sous pression avant cette rencontre ?

Ouais (sic). Ça ne se voit pas mais on a beaucoup de pression. On a eu une saison compliquée l’année dernière avec l’équipe de France. Et puis c’est les Blacks… On les joue à la maison. Il y a des proches, de la famille, des amis, qui viennent nous voir. On a la pression, oui, parce qu’on n’a pas envie de sortir du match en étant ridicules. J’ai vécu ça à Marseille il y a quelques années, quand j’en avais pris 40 ou 50 (12-39 en 2009, ndlr).

Que pourrait apporter une victoire face aux All Blacks ?

De la confiance, plein de choses. Ça pourrait être un match référence, ce que pas mal de gens attendent. Et commencer par une victoire, c’est toujours plaisant. En plus contre les Blacks. C’est comme un match de Coupe du monde. Ça pourrait être une saison sympa pour l’équipe de France.

L'effet du haka est-il toujours le même ?

C’est toujours impressionnant. Et puis je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui viennent voir les Blacks samedi. Moi, je l’ai vu plein de fois, mais c’est toujours aussi impressionnant. On essaye de ne pas trop y penser.

A lire aussi :

>> Gear : « Le but des All Blacks ? Etre meilleurs qu’hier »

>> Les légendes Blacks se méfient des Bleus

>> Kelleher : « Le XV de France est notre chat noir »

Propos recueillis par Julien Richard