RMC Sport

Moscato : « On est bidon complet ! »

Vincent Moscato

Vincent Moscato - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après la victoire à l’arraché du XV de France face à l’Ecosse (17-19), samedi lors de la quatrième journée du Tournoi des VI nations, Vincent Moscato, membre de la Dream Team RMC Sport, s’alarme du faible niveau affiché par les Bleus de Saint-André.

La très courte victoire du XV de France face à l’Ecosse, samedi à Murrayfield (17-19), a mis en lumière les nombreuses faiblesses de l’équipe de Philippe Saint-André. Une situation qui agace Vincent Moscato, membre de la Dream Team RMC Sport. « Moi, ce qui m’interpelle, qu’il y a tout le temps des phrases clés qui reviennent. Par exemple : « on fait un match de très haut niveau ». Mais ce n’est pas un match de haut niveau ! Ce n’est pas parce que c’est un match international et que c’est serré qu’on peut parler d’un match de haut niveau. Depuis quand l’Ecosse est devenue une équipe de haut niveau ? Il n’y a pas un joueur en face qui est titulaire en première division. Il faut arrêter de se chauffer avec le niveau international. Ce dernier existe contre l’Angleterre, un peu contre les Gallois, ça dépend, mais en gros, il existe contre quatre ou cinq équipes. Après, c’est un niveau moyen. 

Je ne suis pas persuadé que l’équipe de Toulon, qui est bien rodée, perde contre l’Ecosse ce week-end ou perde contre les Gallois. Je suis persuadé que les meilleures équipes du Top 14 peuvent battre le XV de France. De quel haut niveau on parle ? Où est la discipline ? A un certain moment, on n’ose pas être terrible parce qu’on connait les joueurs. Mais là, c’est nul. La situation est très grave. Ça fait deux ans qu’on se fait des politesses, qu’on est gentil avec tout le monde. Il faut le dire, on est bidon complet ! Ça me saoule parce qu’il y a des joueurs de qualité. Je ne sais pas ce qui se passe. Les joueurs s’attachent les chaussures ensemble, ce n’est pas possible. »

« La situation est très grave »

« Sur les lancements de jeu, c’est terrifiant, il n’y a jamais un mec lancé. On dit que Bastareaud a fait un bon match parce qu’il a arraché deux ballons comme un pilier. On se contente de ça maintenant. C’est dur de dire qu’il a fait un grand match. Même moi je suis surpris par la faiblesse physique de l’équipe de France. Ce n’est pas avoir le cigare de dire que les Ecossais morflent physiquement, surtout en mêlée. Personne n’aurait mis un billet sur eux. Les Ecossais demandent une mêlée sur une pénalité. Depuis quand ils font ça ? C’est la première fois que je vois ça. Il y a un crabe dans cette équipe, ils ont chopé un truc qui leur fait mal, ce n’est pas possible autrement. »

A lire aussi :
>> SIMON : « CETTE EQUIPE EST NEVROSEE, ELLE A LA TROUILLE »
>> LAPORTE : « ON N'EST PAS DEVENU CATASTROPHIQUE »
>> CHARVET : « IL N'Y A PAS D'AME DANS CETTE EQUIPE »

La rédaction