RMC Sport

Ouedraogo et Picamoles ont regagné l'hôtel avec Bastareaud

Les 3e lignes Fulgence Ouedraogo et Louis Picamoles sont les deux joueurs du XV de France qui ont regagné l'hôtel de Wellington en compagnie de deux femmes et de Mathieu Bastareaud, qui a reconnu avoir menti concernant une prétendue agression en pleine rue, le 21 juin.

Selon des sources concordantes au sein du XV de France, Ouedraogo et Picamoles sont rentrés en taxi à l'hôtel de Wellington où résidait le XV de France en compagnie de deux femmes, en même temps que Bastareaud, qui est arrivé avec un autre taxi. Le visage tuméfié, Bastareaud s'était déclaré victime d'une agression en pleine rue perpétrée par quatre ou cinq individus dans la nuit du 20 au 21 juin à Wellington après la défaite (10-14) face aux All Blacks. Il a reconnu jeudi avoir menti, affirmant avoir « heurté la table de nuit » de sa chambre d'hôtel. Selon la police néo-zélandaise, Bastareaud a regagné l'hôtel des Français le 21 juin à 5h22 du matin. Il ne serait remonté dans sa chambre que vingt-cinq minutes plus tard. Le mystère demeure quant à ce qui s’est passé pendant ce laps de temps.

La rédaction