RMC Sport

Pierre-Yves Revol futur président de la LNR ?

L'Union des Clubs Professionnels de Rugby (UCPR) a exprimé jeudi "une préférence" pour la candidature de Pierre-Yves Revol, président du Castres Olympique, à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby (LNR).

« Les clubs professionnels de rugby se sont réunis à Paris le 20 novembre 2008. Vingt-deux clubs sur trente étaient présents ou représentés. A cette réunion participaient également les trois personnalités qualifiées dont les candidatures avaient été validées à ce jour », a déclaré Marcel Martin, président de l'UCPR, au sortir d'une réunion tenue à à l'hotêl Holiday Inn d'Orly (Val de Marne).

« Les présents ont exprimé une préférence pour que M. Pierre-Yves Revol soit proposé comme président de la Ligue Nationale de Rugby par le Comité directeur à l'Assemblée générale du 4 décembre 2008 », a poursuivi M. Martin.
Président du Castres Olympique depuis 20 ans (ce qui fait de lui le plus ancien président de club de première division), Pierre-Yves Revol est aussi le directeur général du groupe pharmaceutique et de médias Pierre Fabre. Hier soir, l’homme était ému, mais reste prudent : « Ma seule réaction, c’est de prendre note de la préférence exprimée ce soir. L’élection aura lieu le 4 décembre, et d’autres personnes pourront s’exprimer d’ici là. Ce soir, c’était une rénion de l’union des clubs. Ce que je souhaite pour le rugby, c'est que l'élection du 4 décembre soit une élection de consensus et je m'emploierai à ce que soit le cas. Ce sera une des conditions déterminantes, je suppose, de la décision du Comité directeur. »

La LNR est l'instance régissant le rugby professionnel français. Son Assemblée générale élective, à l'issue de laquelle sera élu le président de la LNR, aura lieu le 4 décembre à Orly (Val-de-Marne).

Le président sortant de la LNR, Serge Blanco, avait déclaré en juin qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat à la tête de l'institution qu'il préside depuis sa création en 1998. Il a toutefois déposé une candidature pour siéger au Comité directeur, mais n'était pas présent jeudi soir à la réunion de l'UCPR.

La rédaction avec Laurent Depret