RMC Sport

Plus de peur que de mal pour Elissalde

Jean-Baptiste Elissalde s’est fait découper par Napoleoni Nalaga lors du match entre la France et les Pacific Islanders (42-17). Après un détour par l'hôpital, le n°9 a terminé la rencontre dans les tribunes.

L’image est terrible : Jean-Baptiste Elissalde inconscient sur la pelouse du stade Bonal. Le demi de mêlée du XV de France a pris « un coup de la corde à linge » terrible par Nalaga sur un ballon anodin, à la 20e du test match France-Pacific Islanders (42-17). Le Français a été évacué sur civière avec une minerve vers l’hôpital de Montbéliard. Après avoir subi plusieurs examens, qui ont fait craindre un traumatisme des cervicales, Elissalde a terminé la rencontre dans les travées du stade Bonal. Le Fidgien de Clermont, lui, a été exclu pour ce vilain geste. Il devrait écoper au minimum de deux matches de suspension. A l'issue du match, Jean-Baptiste Elissalde, au micro de F2, est revenu sur ce fameux tampon : « Ca va, plus de peur que de mal. Il m'a fallu quelques minutes pour retrouver mes esprits. J'ai tout de suite appelé ma famille pour les rassurer. J'ai pas revu les images mais s'il s'est fait sanctionné c'est qu'il le méritait. C'est dommage, je n'ai pas pu finir le match. »

La rédaction