RMC Sport

Pool-Jones : « Plisson s’est endurci »

-

- - -

En tant qu’ancien directeur sportif du Stade Français, Richard Pool-Jones, membre de la Dream Team RMC Sport, connait bien très Jules Plisson. Il fait confiance au demi d’ouverture qui honorera contre l’Angleterre samedi sa première sélection en bleu.

Sacré baptême en Bleu pour Jules Plisson. Samedi, l’ouvreur du Stade Français (22 ans) honorera sa première sélection avec le XV de France contre l’Angleterre au Stade de France. Pour Richard Pool-Jones qui l’a côtoyé l’an passé au Stade Français, le joueur est capable de s’imposer. « C’est quelqu’un de très intelligent, assure le membre de la Dream Team RMC Sport. C’est un petit blondinet qui continue ses études supérieures malgré le fait qu’il est joueur professionnel. C’est à mettre à son crédit. 

Cette année, ce n’est plus du tout le même joueur. La saison passée, il était en apprentissage. Je suis le premier étonné, et même agréablement étonné, par son niveau aujourd’hui. Sera-ce suffisant face aux Anglais ? Cela va dépendre de la performance du pack français. Si ce pack est conquérant, pas de problème. Mais s’il est sur la défensive, cela peut être compliqué et ça ne sera pas un cadeau pour lui. J’espère une chose en tout cas, c’est qu’on ne va pas jeter Jules par la fenêtre si ça ne se passe pas comme vous voulez. »

« Le jeter dans l'un des favelas les plus durs de Rio... »

L’éclosion de Jules Plisson ne surprend qu’à moitié Pool-Jones, malgré une saison 2012-13 très délicate. « L’année dernière, il a eu beaucoup de temps de jeu pour un jeune joueur. On n’avait pas trop le choix. Il a connu des moments difficiles mais il a aussi répondu de la meilleure des façons possibles. L’année dernière, quand je désespérais, je me disais que ce gamin avait beaucoup de talent mais qu’il manquait de dureté. Je me suis dit : ‘il faut le jeter d’un hélicoptère dans l’un des favelas les plus durs de Rio et venir le chercher un an plus tard.’ Peut-être sera-t-il mort et ce sera réglé. Mais s’il est vivant, il sera une des stars de la France. On n’a pas eu besoin de ça. Mentalement il s’est endurci. Défensivement, il est très bien mais contre l’Angleterre, ce sera un autre niveau.»

A lire aussi :

Laporte : « L’Angleterre ? Je n’ai pas peur du tout »

Papé : « Ça suffit, on a envie de gagner »

Charvet : « L’Anglais peut mourir pour sa patrie, pas nous »

Richard Pool Jones