RMC Sport

Rives : « Il faut faire confiance à Saint-André »

Jean-Pierre Rives

Jean-Pierre Rives - -

Jean-Pierre Rives se désole des critiques qui s’abattent sur le XV de France depuis sa lourde défaite contre les All Blacks (30-0), samedi. Dans l’Intégrale Sport, sur RMC, l’ancien capitaine tricolore a clamé son soutien sans faille aux Bleus et à leur sélectionneur Philippe Saint-André, et se dit persuadé qu’ils vont rebondir.

Jean-Pierre, qu’avez-vous pensé de cette lourde défaite du XV de France en Nouvelle-Zélande (30-0), samedi ?

C’est un tic en France : dès qu’on perd contre les All Blacks, on remet en question le système, l’équipe, l’entraineur, la forme du ballon et la couleur des maillots. Ce n’est pas une lourde défaite, c’est une défaite. Ça aurait pu se passer plus mal ou certainement mieux. Ils ont failli gagner la semaine d’avant (défaite 23-13 à Auckland, ndlr). Quand l’équipe de France nous éblouit, on est derrière. Il faut la soutenir. Elle est opposée à la meilleure équipe, à ce qui se fait de mieux au monde. Le plus embêtant, c’est qu’ils ont eu de la casse. Mais il faut absolument encourager l’équipe de France, qui fait toujours des merveilles.

C’est quand même un passage difficile…

Il y en a eu beaucoup des passages difficiles. Je crois qu’il faut faire confiance à Philippe Saint-André et au magnifique capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir. L’important, c’est d’être derrière eux. Ils ont certainement des solutions à apporter. On va gagner ! L’équipe de France est très, très forte. Il y a de très bons joueurs. Il suffit de faire la meilleure équipe au bon moment.

Comment fait-on pour se remettre d’aplomb après une défaite comme celle-là ?

Il y a deux solutions. Soit on rentre et on va à la plage, soit on se remotive. Ce sont des champions, des joueurs très fiers. Ils vont aller à la guerre. Le problème, ce sont les blessés, mais il y a d’autres très bons joueurs. Il suffit d’avoir un peu de respect, un sens commun très fort. Ce sont tous de grands joueurs de rugby, qui peuvent battre n’importe qui. Ils sont capables de battre cette équipe des Blacks sans problème.

« De l’envie, un peu de pommade et en avant Guingamp ! »

N’est-ce pas compliqué de jouer ces test-matchs après une longue saison, quand on n’a plus la force ?

Mais la force, on l’a ! Ça fait 100 ans qu’on part en tournée et c’est toujours au mois de juin, c’est-à-dire en fin de saison. Donc on arrive avec des joueurs plus ou moins fatigués. Mais quand les Blacks viennent au mois de novembre, c’est la même chose. Mais on le sait, il faut s’y préparer.

Dans ce cas, pourquoi ne pas faire moins jouer les joueurs ?

Moins jouer les joueurs ? Mais quand on a entre 18 et 35 ans et qu’on aime le sport, il faut jouer tout le temps ! On a le temps de se reposer après. Les joueurs ont envie de jouer. Il ne faut pas exagérer, ils jouent une fois par semaine. C’est magnifique de jouer. C’est ce qui peut vous arriver de mieux quand vous êtes sportif. Ce sont des garçons entrainés, ils sont habitués. Il faut arrêter, il y a des choses plus terribles dans la vie.

Philippe Saint-André est-il encore l’homme de la situation ?

Il connait parfaitement l’équipe de France. C’est un immense champion et je ne veux pas croire que Philippe Saint-André ne peut pas communiquer cette envie de gagner à ces joueurs. On n’est pas là pour faire son procès, on est là pour encourager l’équipe de France. Avec de l’envie et un peu de pommade, en avant Guingamp !

A lire aussi :

- XV de France - Saint-André : « Une humiliation ? Non »

- XV de France – Michalak, maudite tournée

- Lombard : « Ces tournées sont capitales »

Propos recueillis par RMC Sport