RMC Sport

Rugby : Eddie Jones continue à la tête de l'Angleterre

La fédération anglaise de rugby a annoncé mardi avoir renouvelé son "soutien entier" au sélectionneur Eddie Jones en dépit de la médiocre campagne du XV de la Rose lors du Tournoi des six nations 2021 achevé à l'avant-dernière place.

Malgré la triste campagne du XV de la Rose lors du Tournoi des six nations 2021, le sélectionneur britannique Eddie Jones a vu l'Angleterre lui renouveler son "soutien entier ce mardi".

"Nous avons tous été déçus de terminer à la cinquième place du Tournoi des six nations. Au vu de nos précédents résultats avec Eddie, nous avions, ainsi que les joueurs et les supporters, des attentes beaucoup plus élevées", a concédé le président de la RFU Bill Sweeney, cité dans un communiqué après avoir auditionné le sélectionneur.

"Chaque bilan de campagne est inestimable pour nous aider à apprendre et à nous améliorer. Eddie a abordé ce débriefing avec humilité et en prenant conscience de la situation, ce qui nous a permis d'examiner chaque aspect du Tournoi afin d'identifier chaque petit changement que nous pouvons faire pour nous améliorer", a ajouté le patron de la Fédération anglaise.

Le regard déjà tourné vers la Coupe du monde 2023

Nommé à la tête de l'Angleterre fin 2015, l'Australien Eddie Jones, 61 ans, a guidé le XV de la Rose vers une finale de la Coupe du monde (2019) et trois titres dans le Tournoi dont un Grand Chelem (2016). Mais après une année 2020 marquée par la reconquête du Tournoi et la victoire en Coupe d'automne des nations, l'Angleterre n'a gagné que deux de ses cinq matches dans le Tournoi 2021.

"Nous n'avons pas été à la hauteur de nos standards habituels et nous le reconnaissons. Le débriefing a été un processus précieux, nous avons tous beaucoup appris de cette expérience et, surtout, nous avons identifié des actions pour permettre à l'équipe d'avancer de manière positive vers 2023 (année de la prochaine Coupe du monde, ndlr)", a affirmé Jones, cité dans le communiqué.

Parmi les points à améliorer, l'indiscipline a été soulignée par la fédération. La RFU a aussi constaté que certains joueurs n'avaient "pas eu suffisamment de temps de jeu avant le Tournoi" dans une allusion à peine voilée aux joueurs des Saracens. D'autres facteurs nuisibles à la performance ont été identifiés comme l'absence de plusieurs membres du staff, dont Jason Ryles bloqué en Australie en raison de la crise sanitaire.

Pour rappel, l'Angleterre doit affronter le Canada et les Etats-Unis lors des tests de juillet.

LD avec AFP