RMC Sport

Rugby: Matera s'excuse de nouveau après ses tweets racistes

Deux mois après avoir été suspendu par la Fédération argentine de rugby, Pablo Matera déclare "regretter et avoir honte". Le troisième ligne du Stade Français avait été épinglé pour des tweets racistes publiés entre 2011 et 2013.

Exclu par la Fédération argentine de rugby pour avoir écrit des tweets racistes entre 2011 et 2013, Pablo Matera demande à nouveau pardon. "Je regrette et j'ai honte", avoue l’Argentin de 27 ans.

Au mois de décembre dernier, la Fédération argentine avait suspendu provisoirement Pablo Matera et deux autres de ses coéquipiers pour des tweets ressortis moins d'un mois après la première victoire de l'histoire des Pumas contre la Nouvelle-Zélande (25-15), le 14 novembre. Accusé d’avoir écrit des "propos discriminatoires et xénophobes", l’ancien capitaine de l’équipe d’Argentine n’a purgé qu’un seul match de suspension et a effectué des travaux d’intérêt général.

"C’est important de demander pardon quand on commet une erreur. Ces tweets m’ont autant surpris moi que tous les gens qui les ont lus. Je ne me souviens pas du moment où je les ai écrits. C’était il y a vraiment longtemps, mais je ne veux pas que ça me serve d’excuse", justifie Matera, dans un entretien accordé à l’AFP ce mardi.

"J’en assume ma responsabilité"

L’Argentin reconnait que ses propos "étaient sur mes profils et j’en assume la responsabilité. Ça a été un moment très dur. J’imagine que pour les gens qui les ont lus, ça a été dur aussi", dit-il. "En neuf ans, il s’est passé tellement de choses confie Pablo Matera. Je regrette et j’ai honte de ces tweets, évidemment, et de ce que j’ai fait à l’époque, mais aujourd’hui, je suis très fier d’être où je suis, de ma famille, de mon équipe, de ma carrière. (…) Il y a des choses qui ne me plaisent pas dans mon parcours, mais ça fait partie du chemin et ça fait de moi la personne que je suis aujourd’hui", poursuit Matera.

Pablo Matera poursuit actuellement sa carrière au poste de troisième ligne du Stade Français depuis 2019. Actuellement huitième du Top 14, le club parisien se bat pour une qualification en phases finales: "Je n'ai pas encore réussi ce pour quoi je suis venu. Il me reste une saison au club, et ma boussole, c'est toujours de gagner quelque chose de grand. J'espère rentrer dans l'histoire de ce club et gagner un championnat", souhaite Matera.

ALR avec AFP