RMC Sport

Saint-André : « Énormément de frustration »

Philippe Saint-André

Philippe Saint-André - -

Le sélectionneur du XV de France ne cache pas sa déception après la défaite in-extremis de son équipe face à l’Argentine samedi à Cordoba (23-20). PSA attend une réaction de ses hommes dès le week-end prochain.

Philippe, que vous inspire cette défaite ?

C’est une grosse déception. Surtout quand on domine et qu’on doit gagner le match. On donne 13 points en première mi-temps. On fait tout. On réalise de bonnes choses. On domine en mêlée, sur les impacts. On crée du jeu. Après, on a une opportunité en menant de 7 points, à 15 contre 14 et on donne le bâton pour se faire battre. On rejoue dans nos 30 mètres. On reprend une deuxième pénalité en supériorité numérique. Ensuite, on mène de 4 points à 4 minutes de la fin et on tente des choses impossibles. On prend un contre de 80 mètres et on perd ce match. C’est le haut niveau. Quand on ne respecte pas le haut niveau, on perd des matches imperdables.

Votre équipe a réalisé une mauvaise entame et une mauvaise fin de match…

Ce sont les seuls moments qui nous ont mis en difficulté. C’est déjà assez dur de marquer des points, alors si on en donne beaucoup l’adversaire… On a maintenant une semaine pour remettre les pendules à l’heure. On va se préparer pour gagner le deuxième test à Tucuman.

L’équipe d’Argentine n’a pas montré grand-chose sur cette rencontre…

Ils n’ont quasiment rien fait et on perd quand même ce match. On ressent énormément de frustration.

Quels points positifs retenez-vous tout de même ?

Il y a eu des choses positives. Devant, on a été bons. On a été très bons en mêlée. On a fait des choses intéressantes, à l’image du jeune Dulin. Mais il faut respecter le jeu. Il faut marquer dans les temps forts et ne pas trop prendre de points dans les temps faibles. Là, on a eu énormément de temps forts mais on a très peu marqué. Contre des Argentins qui s’accrochent et qui ne lâchent rien… Il va falloir se remettre en question et travailler parce qu’on a besoin de faire un très bon match samedi à Tucuman.

Propos recueillis par Laurent Depret, à Cordoba