RMC Sport

Saint-André : « Rivaliser avec l’Afrique du Sud »

Philippe Saint-André

Philippe Saint-André - -

Après avoir renoué avec la victoire face aux Tonga (38-18), Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, n’a pas caché sa satisfaction. Il espère confirmer le week-end prochain contre l’Afrique du Sud.

Le plaisir de retrouver la victoire

« Ce matin (dimanche), je me suis réveillé et j’avais l’impression d’avoir rêvé. On a gagné un match ! On a bien eu une victoire samedi. Je suis content pour ce groupe d’avoir validé un résultat positif après quatre défaites d’affilée contre la Nouvelle-Zélande ».

Des points à améliorer

« Il y a deux statistiques qui sont révélatrices. On a franchi 24 fois donc ça veut vraiment dire qu’on a eu énormément de solutions. On doit aussi capitaliser beaucoup plus que quatre essais. La deuxième statistique est qu’on rate 30 plaquages et on n’a pas le droit. On devra corriger cela samedi, au Stade de France, contre l’Afrique du Sud. En menant 10-0, on a peut-être cru que ça allait être facile. On n’est pas monté assez vite et on a commencé à subir face à la puissance des Tongiens. Les surnombres, nous les avons mal joués car des avants n’ont pas mis assez de vitesse, notre qualité de passe était médiocre. On pouvait taper profond au pied pour les défier à la course quand leur fond de terrain était dégarni. Il aurait fallu prendre un peu plus de profondeur et libérer plus rapidement les ballons dans les rucks. On doit faire bien mieux que quatre essais, sur au moins quatre occasions supplémentaires ».

Une liste de 30 joueurs

« Il y a eu un check-up de tous les joueurs, dimanche matin. Au minimum deux nouveaux joueurs feront leur apparition. Fulgence (Ouedraogo) est out et Mama (Yoann Maestri) passera sans doute mardi en commission de discipline. On veut avoir nos trente joueurs afin de débriefer avec eux le match et anticiper sur l’Afrique du Sud. On a des nouvelles de Louis Picamoles, qui a joué vingt minutes à Hongkong, la semaine dernière (lors de Toulouse-Racing en amical). Il n’a pas ressenti de douleurs. Je vais aussi voir avec Fabrice Landreau car il y a des joueurs qui nous intéressent dans l’équipe des Barbarians, dont il est entraîneur ».

L'Afrique du Sud, un vrai test

« On va jouer la deuxième meilleure nation au monde. On a pu rivaliser contre la Nouvelle-Zélande (défaite 26-19, ndlr), on veut rivaliser face à l’Afrique du sud. Ce serait énorme de l’emporter ! Ca validerait une série de tests de novembre pas exceptionnelle mais pas mauvaise. En vue du Tournoi, face aux Anglais (1er février 2014, au Stade de France), ça donnerait de la confiance au groupe, sachant qu’on a trois matches à domicile. On a travaillé sur le test de samedi dernier entre le Pays de Galles et l’Afrique du Sud : il y a eu un sacré combat. Les Gallois n’ont pas démérité et pourtant, ils perdent à domicile, trois essais à zéro (15-24) ». 

Lire aussi: 
>> France-Tonga: Les Bleus renouent avec le succès

>> Guitoune : « Une première réussie »
>> Michalak : « Je me sens beaucoup mieux »

Propos recueillis par Laurent Depret