RMC Sport

Top 14 : Montpellier corrige Brive, Nadolo se régale

Nemani Nadolo

Nemani Nadolo - AFP

Les deux défaites initiales en Top 14 sont désormais bien loin pour Montpellier, qui a enchaîné face à Brive sa quatrième victoire d’affilée en championnat. Un succès fringant (42-13), qui permet aux joueurs du MHR de prendre place sur le podium pour la première fois de la saison.

L’UBB, Pau, Bayonne, Brive. Ces quatre équipes du Top 14 ont un point commun, elles ont toutes subi la foudre du MHR. Pourtant, Montpellier avait très mal débuté sa saison en perdant deux fois d’entrée à Toulouse et face à Clermont. Depuis, les joueurs de Jack White ont donc tout arraché sur leur passage. Et ce dimanche, l’éventualité de monter sur le podium pour la première fois de l’exercice n’a pas manqué de motiver davantage les coéquipiers de l’ailier fidjien Nemani Nadolo, intenable dans son couloir.

A lire aussi >> Montpellier : attendu depuis huit semaines, Nagusa est de retour... sur Twitter 

Le festival de Nadolo

Ce dernier, intenable, s’est offert le luxe de signer un triplé, avec un premier essai dès la 13e minute de jeu, à la suite d’une conquête bien gérée côté héraultais avec une ouverture parfaite de Benoît Paillaugue pour son partenaire fidjien. Nadolo, visiblement pas rassasié, doublera son compteur sur une erreur de réception briviste, sur à une tape à suivre de Benjamin Fall (27e). Montpellier a pour autant du mal à se détacher (13-6), et il faudra donc attendre la deuxième mi-temps pour voir le MHR décoller. D’abord grâce à sa colonie sud-africaine sur un essai de François Steyn (43e).

A lire aussi >> Coupe du monde, Coupe de France, économie… Le plan de Mourad Boudjellal pour le rugby français

Une place sur le podium avant le choc contre Toulon

La réduction de l’écart de Whetton pour Brive ne changera pas la destinée de cette rencontre, puisque Nadolo, encore lui, inscrira le quatrième essai héraultais sur un coup de pied rasant de Paillaugue (51e). Le tout, avant de coller un tampon monumental à l'ouvreur briviste Thomas Laranjeira (69e). Charles Géli viendra clôturer les débats (72e), avec une cinquième et dernière réalisation. Mohed Altrad peut être satisfait, ses joueurs ont fait le boulot et remportent même le bonus offensif (42-13), qui leur permet de doubler provisoirement Clermont pour atteindre la deuxième place du classement de Top 14 derrière la surprise La Rochelle avant le choc face à Toulon dans une semaine.

A voir >> Rugby - Les vérités de Paul Goze, président de la LNR