RMC Sport

12e journée du Top 14 : les réactions

Paris qui s'incline à Aguiléra, les victoires faciles de Castres et Clermont, voilà la 12e journée du Top 14 à travers le regard de ses acteurs.

Alain Gaillard (entraîneur du Castres olympique) : « On veut se sauver. Pour le moment on lutte pour ça. On a pris une grande claque la semaine dernière. On essaie de se sauver. Il y a deux championnats, ça dure depuis dix ans. Il y a les quatre premiers et les autres. On est content d’avoir gagné car si on avait perdu on était dans le trou d’air. Ca fait cinq points. Si Biarritz nous bat c’est un autre championnat, il faut qu’ils se battent entre eux. Avant Paris on avait dit qu’il fallait avoir de l’ambition, après Paris… Maintenant on verra bien. »

Aurélien Rougerie (joueur de Clermont) : « Les Bayonnais étaient venus faire valoir leurs armes. Ils ont bien essayé de nous contrer, de ralentir le jeu. On a trouvé quand même des solutions. Tout n’a pas été parfait, il faut se satisfaire de ce qui a bien marché et essayer de regarder ce qui n’a pas fonctionné pour corriger tout ça. On a du mal à trouver notre rythme en début de match. On se cherche un peu. On va essayer de regarder ça à la vidéo pour trouver une solution. »

Fabrice Landreau (entraîneur Stade Français) : « On repart au moins avec un point de bonus donc c’est bien. Au regard de notre première mi-temps et de nos intentions on reste sur notre faim. On a été approximatif dans beaucoup de secteurs. On aurait pu faire un meilleur résultat si on avait été propre. La semaine dernière on galopait, cette semaine on ne galope pas. Biarritz a été beaucoup plus solidaire et n’a rien lâché jusqu’au bout. Peut-être qu’ils avaient un peu plus d’appétit que nous, dans toutes les phases de combat, ils ont été un peu plus présent. Ils faisaient le petit mètre qui permettait à Yachvili d’avoir de bons ballons. »

La rédaction avec nos correspondants en région