RMC Sport

Afflelou : « La greffe n’a pas pris »

Alain Afflelou

Alain Afflelou - -

Alain Afflelou, le président de Bayonne, a détaillé pour RMC Sport les raisons qui l’ont conduit à se séparer de son entraîneur Jean-Pierre Elissalde, dimanche. « On souhaitait quelqu’un qui puisse remobiliser le groupe, lui donner de la solidarité et fédérer tous ces joueurs de qualité. Au bout d’un mois et demi, le constat réciproque est que la greffe n’a pas pris, a-t-il déclaré. Il dit que le groupe n’est pas à la hauteur, qu’on a trop de problèmes et que ce serait difficile voire mission impossible. Nous pensons l’inverse. Un entraîneur ne doit pas être un procureur mais un avocat qui doit défendre et aimer ses joueurs et le club. Il ne doit pas se gêner pour leur dire leurs quatre vérités en tête à tête et qui ne doit pas passer son temps à dénigrer l’environnement du club. Plutôt que d’avancer vers quelque chose de plus grave pour les joueurs et l’encadrement, on a décidé de se dire que c’était une erreur. »