RMC Sport

Armitage, Tuisova, Traille… : les tops et flops de Pau-Toulon

Loin de ses bases, Toulon a largement dominé Pau (9-25) ce samedi lors de la 21e journée de Top 14. Une victoire bonifiée dans les derniers instants qui permet aux Toulonnais de reprendre provisoirement la deuxième place du classement (67 pts), à trois points du leader Clermont.

LES TOPS

Toulon, dauphin provisoire

Ils devaient le faire et ils l’ont fait. Les Toulonnais, grâce à cette victoire, repassent 2es au classement en attendant les matches à l’extérieur de Montpellier (3e) au Stade Français et du Racing 92 (4e) à Toulouse. Une bonne opération pour les hommes de Bernard Laporte, qui leur permet d’espérer une demi-finale à Mayol et ainsi s’éviter un match de trop en barrages. Une belle façon de préparer le gros choc dans deux semaines contre Toulouse et d’oublier, un peu, l’élimination en quarts de finale de la Champions Cup.

Armitage-Tuisova, c’est de la bombe !

L’un n’aurait pas fait un bon match sans l’autre, avec un premier acte à la 4e minute. Delon Armitage tape un coup de pied à suivre, Tuisova est le plus prompt et aplatit mais l’essai est refusé. Deuxième acte, on prend les mêmes et on recommence. L'arrière toulonnais, à la réception du coup de pied de Traille, relance et tape un coup de pied à suivre. Tuisova récupère et redonne après contact à Armitage, qui avait suivi et qui aplatit sous les poteaux (53e). Puis le doublé pour l’arrière fantasque sur une action main-main pour parachever son œuvre (65e). Armitage-Tuisova, c’est une affaire qui marche !

Traille la « mitraille »

Non, Damien Traille n’est pas fini. Contre Toulon, l’ancien Biarrot (37 ans en juin) a montré qu’il restait une valeur sûre du Top 14. En témoigne ses deux coups de pied de mammouth à la suite (33e, 36e) qui ont permis à Pau de passer devant Toulon à la pause. Mais pas que, puisqu’il empêche Tuisova d’aplatir (5e) sur sa première action, en le gênant sur sa prise de balle. En dix, au centre ou à l’arrière, Damien Traille a encore de beaux restes, c’est indéniable. Et même en loupant une pénalité des 50m (48e), il est excusé.

LES FLOPS

Pau n’a rien pu faire

Au classement, avant ce match, les Béarnais étaient 11e à 23 points de la zone de relégation. Autant dire qu’il n’y avait plus grand-chose à jouer aujourd’hui. Et ça s’est vu dans le jeu, tant les hommes de Simon Mannix ont été inoffensifs. Défensivement, s’ils ont réussi à faire le dos rond face aux assauts toulonnais, les Palois se sont fait submerger par les nombreuses salves du duo Armitage-Tuisova (53e, 65e) puis sur un essai de pénalité (81e) en fin de match. C’est clair, la fin de saison s’annonce plutôt tranquille à Pau.

B.Duguine