RMC Sport

Attoub : « L’impression d’être dans un cauchemar »

Le pilier ne veut pas d'une fin de carrière.

Le pilier ne veut pas d'une fin de carrière. - -

De passage dans les locaux de RMC Sport pour participer au Moscato Show, David Attoub a accepté de revenir sur sa suspension de 70 semaines. Le pilier du Stade Français, inconsolable, était très ému.

David Attoub, quel est votre sentiment après votre suspension de 70 semaines ?
J’avais l’impression d’être dans un cauchemar. Qu’on allait me réveiller et qu’on me dirait : c’est une blague. Soixante-dix semaines… Je n’ai pas fait attention. Je n’étais pas conscient de mettre ma main sur son visage.

Il n’y a pas fourchette pour vous ?
Pas du tout. J’ai même pris un expert juridique. Pour lui, il n’y avait pas intention. Il y avait surtout la volonté de me dégager, de sortir au plus vite de cette zone puisque j’avais deux joueurs sur le dos. J’ignorais que le joueur à côté moi avait son visage à cet endroit.

Avez-vous le sentiment d’avoir été piégé ?
Je ne sais pas si c’est pour l’exemple. Je pense que le juge avait dès le départ pris sa décision de me juger coupable et avec l’intention de le faire. Aujourd’hui, je suis dans l’attente. J’attends beaucoup de l’appel. On ira jusqu’au bout. C’est 70 semaines, mais ce n’est pas que du sport. C’est une vie, une carrière à gérer. Beaucoup de fonds vont être engagés à titre personnel et par le club. (Très ému) Je ne veux pas arrêter ma carrière à 28 ans.

P.Ta et L.D.