RMC Sport

Boudjellal droit dans ses bottes

Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal - -

Mourad Boudjellal, convoqué ce mercredi devant la commission de discipline de la LNR pour « atteinte à l’intérêt supérieur du rugby », s’est expliqué durant deux heures. Le président du RCT, qui risque la radiation, connaitra sa sanction jeudi après-midi.

Mourad Boudjellal a beaucoup parlé ces derniers temps. Mais visiblement, le président toulonnais avait encore des choses à dire ce mercredi. Convoqué devant la commission de discipline de la LNR pour « atteinte à l’intérêt supérieur du rugby », il s’est expliqué pendant deux heures face à Pierre-Yves Revol, président de la LNR, le responsable des arbitres et dix membres de la commission durant l’audience qui s’est déroulée à huis clos, mais qui a été enregistrée. Depuis le 8 janvier dernier et sa sortie remarquée contre la prestation de M.Berdos, arbitre de la rencontre Clermont-Toulon, qu’il avait qualifiée de « sodomie arbitrale », le monde du rugby vivait au rythme des interventions au vitriol de l’homme fort du RCT.

La présence d’une quinzaine de journalistes a contraint la commission à délocaliser les débats à quelques encablures du siège de la LNR. « J’ai été reçu de façon courtoise, a déclaré Mourad Boudjellal. S'il y a une chose sur laquelle on est d'accord, c'est qu'on n'est pas d'accord. Deux mondes se sont affrontés avec deux conceptions des choses. Il y a un vrai écart de langage, un vrai écart de culture. »

Boudjellal : « On a beaucoup disserté sur la sodomie »

Soutenu par sa fille, le président varois n’a pas varié d’un iota sa position sur l’arbitrage, ni nuancé ses propos. « Je n'ai pas de regrets car c'est ma façon de parler, mon éducation. Si vous regardez Groland et Les Nuls, le mot sodomie ne vous choque pas, explique-t-il pour sa défense. Il y a eu un passage amusant où on a beaucoup disserté sur la sodomie avec beaucoup de métaphores. J’avais l’impression d’avoir changé de dimension et chacun a donné son avis sur la sodomie et sur le plaisir que ça peut procurer ! On a eu des révélations sur la civilisation grecque qui avait pratiqué la sodomie. C’était un moment de détente. Ce qui prouve qu’ils sont humains. »

« Ça s'est passé dans le bon ton et la bonne humeur, appuie François Guers, le président de la commission. Nous déciderons de la sanction cet après-midi (mercredi) et les résultats auront lieu demain. » « Nous pensons que ses propos peuvent être sanctionnables, a déclaré Pierre-Yves Revol, le président de la LNR. Il a pu s’exprimer et avancer un certain nombre d’éléments de défense. » Alors qu’il risque jusqu’à la radiation, Mourad Boudjellal sera fixé sur son sort, jeudi après-midi. « Je dois me préparer au pire. Il y a une certitude, c’est que je verrais le match de Bayonne (16e journée de Top 14, samedi) depuis les tribunes », a-t-il parié en sortant. Saura-t-il tenir sa langue jusque-là ?

Le titre de l'encadré ici

40 jours de suspension pour Boudjellal ?|||

La commission de discipline s’est réunie ce mercredi après-midi à Paris pour délibérer sur la sanction à prendre à l’encontre du président de Toulon Mourad Boudjellal (son audition a eu lieu ce matin). Selon nos informations le président toulonnais pourrait s’en sortir avec 40 jours de suspension et 3 mois avec sursis. La commission réfléchi aussi a lui infliger une amende. La décision sera connue demain à 16h.