RMC Sport

Boudjellal : « J’avais envie de me casser»

-

- - -

En marge du succès bonifié de ses troupes sur Castres (33-12) lors de la 6e journée de Top 14 à Mayol, le président de Toulon Mourad Boudjellal s’est emporté à l’encontre d’une partie du public de Mayol, coupable d’avoir sifflé le rappeur Youssoupha venu chanter le Pilou-Pilou sur la pelouse. « Je ne suis pas fier d’une partie du public de Mayol. Des crétins qui ont décidé de siffler quelqu’un qui venait donner un peu d’amour pour le club Rouge et Noir et qui venait leur dire ‘je vous aime’ (Youssoupha). Quand quelqu’un vient chez vous et que vous le sifflez parce qu’il vient vous dire ‘je vous aime’, vous êtes peut-être même un salaud, a condamné le sulfureux dirigeant varois. Et ce soir, je ne suis pas fier d’être président du RCT. J’ai honte par rapport à ces gens-là. S’ils ne comprennent pas ce besoin d’amener le rugby vers d’autres cultures, c’est qu’ils ont un tout petit cerveau. Moi je pense que c’est bien d’ouvrir le rugby à d’autres cultures. Et je ne crois pas avoir insulté ma ville, le RCT, le pilou-pilou, ce soir… Ceux qui ont insulté le RCT ce sont ceux qui ont sifflé en tribune. J’ai failli quitter le stade, vraiment, c’était un match important mais j’avais envie de me casser, j’avais honte ».

RMC Sport