RMC Sport

Boudjellal : « On doit avoir le GIGN de l'arbitrage »

Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal - -

Si aa « sodomie arbitrale » devrait lui valoir une sanction de la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby, Mourad Boudjellal est passé dans le Moscato Show sur RMC pour réclamer des moyens supérieurs pour l’arbitrage. Il craint que si cela n’arrive pas, des arbitres soient victimes de violences physiques : « Il faut que le métier d’arbitre soit revalorisé. Il nous faut un corps d’arbitre d’élite. Il faut que ce soit du très haut-niveau, avec un salaire plus que valorisant, des bonus, des obligations physiques parce qu’on ne peut pas arbitrer des sportifs de haut-niveau en ayant 30 kg de surcharge pondérale. Ça va trop vite. C’est aussi un salarié important qui doit profiter de la professionnalisation du rugby. Ça n’a pas été le cas. On doit avoir le GIGN de l’arbitrage. Sinon, que va-t-il se passer ? Aujourd’hui, ce sont des mots. Demain, ce sera des coups. Ce ne sera pas moi qui les porterai parce que ce n’est pas mon truc. Un entraîneur va péter un fusible. Il va se dire ‘‘je joue ma place, le bifteck de mes enfants, sur l’erreur d’un mec’’. Il va rentrer et le frapper. Et on sera allé trop loin, je suis d’accord. »