RMC Sport

Castres veut éviter l’insolation

-

- - -

Effectif et encadrement du CO tentent d’échapper à la canicule qui s’abat sur le Tarn depuis quelques jours. Avec comme objectif d’atténuer au maximum les effets de la chaleur sur la préparation du match face à Grenoble samedi (18h30).

Le thermomètre s’affole et les corps trinquent en ce moment sur le centre d’entrainement du Levezou. Initialement programmées entre 10h30 et midi, les séances ont été avancées à 9h cette semaine. Condition sine qua non pour profiter d’une fraîcheur toute relative. Hier au début de la séance, le mercure affichait déjà 26°… pour grimper à 30° en fin de matinée. 

Au cœur d’un département du Tarn toujours placé en vigilance orange canicule, le staff s’est lancé dans un plan anti coup de chaud de grande envergure. Car à raison de 2 litres d’eau par joueur assorti des besoins de l’encadrement, c’est plus de 100 litres d’eau qu’il faut acheminer au bord du terrain pour pallier les besoins d’à peine deux heures d’exercice. Une organisation au cordeau avec bouteilles numérotées pour chaque joueur et bacs à glaçons a ainsi été mise en place.

« Nous sommes à court de souffle »

« Les joueurs perdent beaucoup d’eau précise Gilbert Gascou, le préparateur physique. Ce serait bien qu’ils se couvrent avec des casquettes mais ce n’est pas aussi simple que cela. On souffre beaucoup plus avec cette température. » Avec cette canicule, les organismes sont marqués. « Nous sommes un peu plus fatigués raconte Matthias Roland, le capitaine de Castres. La chaleur fatigue vraiment. Nous sommes à court de souffle. Il faut s’habituer à jouer dans des conditions difficiles. »

Battu à Toulouse (23-22) en match d’ouverture de la saison vendredi, Castres espère désormais des températures plus clémentes pour la réception de Grenoble samedi (18h30). Pour le match, elle ne sera « que » de 26 degrés.