RMC Sport

Clermont: Azema quittera le club en fin de saison

L’ASM Clermont Auvergne a officialisé ce lundi le départ de Franck Azéma. L’entraîneur de l’équipe auvergnate a demandé à quitter son poste à l’issue de la saison de Top 14, soit deux ans avant la fin de son contrat, et suscite déjà des convoitises.

Auteur d’un énorme carton contre Bayonne (73-3) ce samedi lors de la 17e journée de Top 14, Clermont espérait bien commencer la nouvelle semaine dans la sérénité. Il n’en sera rien à cause de l’annonce du départ surprise de son manager Franck Azéma ce lundi. L’entraîneur de l’ASM mettra un terme à son aventure clermontoise à la fin de la saison 2020-2021 comme l’a confirmé le club auvergnat dans un communiqué. Sous contrat jusqu’en juin 2023, le technicien a demandé à sa direction de le libérer de son engagement. Une requête acceptée par son président Jean-Michel Guillon.

"Dans la mesure où la décision de Franck est de s’engager dans un nouveau projet, pour des raisons qui lui appartiennent, il n’est dans l’intérêt de personne de bloquer la situation et de perdre du temps, a indiqué le dirigeant dans un message publié sur le site de l’ASM. Nous avons pris en compte sa demande sous réserve que soient préservés au mieux les intérêts du club. […] Nous avons la confirmation et la certitude de la totale implication de Franck dans les prochains mois."

Des contacts avec Montpellier

Le nom du successeur de Franck Azéma sur le banc de Clermont n’a pas encore été décidé mais pourrait intervenir dans les prochaines semaines. En revanche, trois ou quatre clubs s’intéresseraient déjà au futur ex-entraîneur des Jaunards, dont Montpellier. Des contacts ont même déjà été établis avec Mohed Altrad, président du MHR, mais rien n’est acté. L’hypothèse d’une coupure après onze saisons à Clermont reste aussi envisageable.

Lors de sa longue expérience en Auvergne, Franck Azéma a notamment remporté le Top 14 en 2017 au terme d’une finale à suspense contre le RCT (22-16). L’entraîneur a ainsi offert au peuple auvergnat le deuxième titre de son histoire. Le technicien aura donc une ultime chance de soulever le Bouclier de Brennus cette saison alors que l’ASM occupe la quatrième place du classement après 17 journées. Partir sur un dernier titre de champion, voilà qui fermerait sa page clermontoise de la plus belle des manières.

JGL avec Jean-François Paturaud