RMC Sport

Clermont enclenche la marche en avant

Elvis Vermeulen

Elvis Vermeulen - -

A la peine depuis plusieurs semaines, Clermont a mis fin à une série de deux revers pour s’imposer avec le bonus contre Biarritz (41-13) ce samedi. La qualification pour les demi-finales reste à l’ordre du jour.

On pensait le champion de France moribond. Promis à passer le printemps devant la télé à regarder Toulousains, Castrais on encore Racingmen jouer les demi-finales et les barrages du championnat. Après deux défaites à Castres (23-19) et Agen (26-17), les Auvergnats étaient même sortis du Top 6 avec une peu reluisante septième place. Alors forcément, l’inquiétude monte d’un cran à l’heure de retrouver Biarritz, quatrième avant cette journée. « On savait aussi qu’en cas de défaite, on pouvait faire une croix sur la qualification, souffle Julien Bonnaire. Mais on savait aussi qu’on pouvait faire mieux que ça. »

Alors Clermont débute la rencontre pied au plancher. Elvis Vermeulen (3e), Marius Joubert (17e) et Westley Fofana (19e) sont les premiers à passer la ligne. Un début de match qui condamne les espoirs biarrots. « On a été catastrophique pendant une mi-temps, en dessous de tout, glisse dépité Jean-Michel Gonzalez, l’entraîneur des avants du BO. On n’a pas joué au rugby contre des Clermontois efficaces et qui avaient beaucoup d’envie. Il y a eu une réaction en deuxième mi-temps, mais l’équipe s’est étiolée. Sur le match, il n’y a pas grand-chose à tirer. »

Parra : « On est souvent revenu avec la honte »

Trois essais en première mi-temps, autant en deuxième avec les réussites de Morgan Parra (55e), Vincent Debaty (62e) et Loïc Jacquet. Mais paradoxalement, si les Auvergnats prennent le score à leur compte, les essais de Magnus Lund (42e) et Takudzwa Ngwenya (74e) laissent longtemps craindre le pire pour Clermont. Leur pire eut été un essai supplémentaire, privant les champions sortants du point de bonus offensif. Un gâchis au regard de l’ampleur du score qui ne bougera finalement pas (41-13).

Dans les rangs de Clermont - quatrième au coup d’envoi de Castres-Agen - on ne s’enflamme pas pour autant. Bonnaire appelle ses coéquipiers à « continuer à travailler ». Tout comme Morgan Parra qui vise maintenant des succès à l’extérieur. « On avait beaucoup d’envie. C’est peut-être ce qui nous a manqué quand on jouait à l’extérieur, prévient le demi de mêlée international. On est souvent revenu sans rien, ou même avec de la honte. On sait qu’on répond présent à la maison avec le public derrière. Il faut aller chercher les points à l’extérieur. » Avec deux déplacements au Stade Français et à Toulouse (pour une réception de La Rochelle), l’ASM aura l’occasion de montrer si la leçon a bien été retenue.

Le titre de l'encadré ici

Les résultats de la 23e journée|||

Vendredi 1er avril 2011
Perpignan - Toulouse : 24-25

Samedi 2 avril 2011
Bayonne - Racing Métro : 26-16
Bourgoin - Montpellier : 27-42
Brive - La Rochelle : 26-9
Toulon - Stade Français : 38-10
Clermont - Biarritz : 41-13
Agen - Castres : 21-16

P.Ta. avec J.T. à Clermont