RMC Sport

CO : Revol ne regrette rien pour Kockott

-

- - -

A onze jours de la finale du Top 14 entre Castres et Toulon, le président du Castres Olympique, Pierre Yves Revol, interrogé par RMC Sport, est revenu sur le dossier Rory Kockott. Son demi de mêlée et buteur sud-africain, qui s’était engagé avec Toulon avant de faire marche arrière et de prolonger avec Castres (jusqu’en 2017), a été un des feuilletons de la saison, engendrant une agitation médiatique autour du club, lequel a par ailleurs dû débourser une somme importante pour le garder. Mais Revol ne le regrette pas : « Je ne regrette rien. J’ai toujours eu conscience que son départ pouvait être très préjudiciable au club. Dès lors que nous avons pu trouver un accord et un terrain d’entente et que j’ai compris que sa volonté profonde, malgré des tentatives de départ en début de saison, était de rester, on a trouvé un accord. » Avant d’insister sur le symbole de cette prolongation. « C‘est vrai que chaque année notre club perdait certains de ses meilleurs joueurs – là ce sera Dulin et Claassen (NDLR : ils vont au Racing Métro 92) – je crois que cela aurait fait beaucoup si on avait perdu en plus Rory Kockott. Même si on mise avant tout sur le collectif, il faut aussi des joueurs capables parfois de faire basculer des matchs. Rory en fait partie. Et puis sur le plan humain et professionnel c’est un type relativement exceptionnel. Donc je ne regrette rien du tout et je crois que c’était dans l’intérêt du club de faire un effort pour le conserver ».

WT