RMC Sport

La lutte se resserre

Jonathan Wisniewski

Jonathan Wisniewski - -

Avec les victoires de Clermont, Castres et Perpignan, la course aux phases finales bat son plein en Top 14. Le champion de France clermontois en a même profité pour monter sur le podium.

Prêts pour le sprint. Les candidats aux phases finales du Top 14 n’avaient pas intérêt à tourner au ralenti samedi. Car avec sept matchs restant à jouer jusqu’au début du mois de mai, les places commencent à valoir cher. Le champion de France a montré l’exemple. Difficiles vainqueurs de l’Aviron Bayonnais (24-19), les Clermontois remontent à la 3e place du classement. « On a eu peur jusqu’au bout, a reconnu Julien Malzieu. On a un peu retrouvé cet esprit de solidarité qu’on avait perdu ces derniers temps. » Incapable de s’imposer à l’extérieur, l’ASM continue son sans-faute à la maison.

Dans son stade Pierre-Antoine, le Castres Olympique est également intraitable. Les Tarnais ont battu Montpellier (43-29) au terme d’un match exceptionnel. Neuf essais ont été marqués au total, avec notamment un doublé pour l’ailier castrais Marc Andreu. Cette victoire permet au CO de grimper à la cinquième place, à deux points seulement de Clermont. Si les joueurs de Laurent Travers et Laurent Labit sont dans les clous pour les barrages, Perpignan n’y est pas encore. Mais l’USAP n’a pas renoncé. Avec leur succès à Bourgoin (15-32), les Catalans (9es) se retrouvent à quatre points de Toulon, le dernier qualifié virtuel, qui est tombé à Agen (23-13) pour le plus grand bonheur du SUA, désormais 11e avec quatre points d'avance sur La Rochelle (13e).

« Nous grignotons petit à petit des places et des points, se félicite l'entraîneur perpignanais Jacques Brunel. Il n’y a que nous qui y croyons. On est quand même sur la bonne voie. » La voie royale, c’est celle tracée par le Stade Toulousain, solide leader et vainqueur contre Biarritz (voir par ailleurs), et par le Racing. Les Franciliens, deuxièmes, se sont imposés à La Rochelle (24-32). « Maintenant, on va savourer pendant une petite semaine de vacances, a glissé le deuxième ligne Karim Ghezal. Quand on reviendra, on pensera à Bourgoin (ndlr : 5 mars). » Guy Novès et Pierre Berbizier sont les seuls entraîneurs à pouvoir ressentir une certaine sérénité. Pour les autres, les sept dernières affiches vont défiler à toute vitesse.

Le titre de l'encadré ici

Les résultats de la 19e journée|||

Brive - Stade Français : 26-10
Bourgoin - Perpignan : 15-32
Clermont - Bayonne : 24-19
La Rochelle - Racing : 24-32
Castres - Montpellier : 43-29
Toulouse – Biarritz : 23-19
Agen - Toulon : 23-13