RMC Sport

Laporte : "Il faut que Bastareaud garde confiance"

Bernard Laporte

Bernard Laporte - AFP

Invité de l’Intégrale Sport sur RMC, Bernard Laporte a fait le point sur l’actualité de son club et du rugby français. Arrivée de Jake White à Montpellier, déclarations alarmantes de Mathieu Bastareaud : le manager du RCT balaie tous les sujets chauds.

Les déclarations de Bastareaud après la défaite contre le Stade Français

« Ce n’est pas qu’il doute mais il a eu des difficultés en ce début de saison. Il a eu un peu mal au genou et il a eu du mal à rentrer de plain-pied dans cette saison. Mais comme je lui disais, on a aussi le droit de faire des mauvais matches. Il n’a pas fait un bon match dimanche mais quel joueur peut se targuer de dire qu’il ne fait jamais de mauvais matches ? C’est ce que je lui ai dit. Il voulait s’écarter un peu mais je lui ai dit que le mieux était qu’il s’entraîne de nouveau et qu’il se remette vite dans la compétition. Je suis content qu’il ait dit ça sur les réseaux sociaux car ça me faisait mal au cœur de le voir dans cette situation dimanche soir. C’est plus la tête que le physique qui est en cause. Il a eu des soucis avec un genou donc il n’a jamais eu la plénitude de ses moyens cette saison. Mais ça revient petit à petit et il faut qu’il garde la confiance. Il a la nôtre, de toute façon. »

Fabien Galthié mis à pied, Jake White nouveau consultant de Montpellier

« Je connais bien Jake depuis longtemps. J’avais été le voir aux Sharks (à Durban, en Afrique du Sud, ndlr) et c’est quelqu’un que j’apprécie particulièrement. Mais avant de parler de lui, je voudrais prôner la reconnaissance des choses et souligner le gros travail fait par Fabien Galthié à Montpellier. N’oublions pas où était ce club quand il est arrivé et où il en est aujourd’hui. Il faut avoir la reconnaissance des choses. Fabien est dans une situation difficile, comme tout entraîneur peut le subir, ça fait partie des risques du métier, mais on se doit d’être solidaire avec lui. C’est quelqu’un que j’aime et je lui dis bravo pour son travail. Il a fait de ce club un des meilleurs en France, même s’ils ont des difficultés depuis deux mois. Après, je parle de Jake avec grand plaisir. Je l’apprécie particulièrement. On partage beaucoup de choses en commun, notamment sur la vie du rugby. Il arrive comme consultant. Je lui souhaite bonne chance, bien sûr, mais pas pour samedi (Toulon se rend à Montpellier pour la 15e journée du Top 14, ndlr). (Rires.) Son CV va-t-il suffire ? Je suis mal placé pour en parler. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je ne lis rien et je n’écoute rien donc je suis loin de tout ça. J’ai vu que Fabien avait été mis à pied. Mais qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Je n’en sais rien du tout. Mais je sais que Montpellier a de très bons joueurs et une très bonne équipe. Mais ça semblait compliqué en interne et c’est pour ça que le président a pris cette résolution. Je n’ai pas connu Jake comme entraîneur mais j’apprécie la personne, l’homme. Il faisait partie des gens dont j’avais parlé à Boudjellal pour Toulon car je le respecte et qu’il est compétent. Il a eu de bons résultats partout où il est passé. Il y a eu un malentendu avec les Sharks, où il avait signé plusieurs années mais il est partout au bout d’un an. Je ne sais pas ce qui s’est passé là-bas. Mais je le redis, c’est quelqu’un qui a beaucoup d’humilité, très agréable et compétent, ce qui me plaît beaucoup. »

La rédaction avec l'Intégrale Sport