RMC Sport

Le BO risque gros

Fabien Barcella

Fabien Barcella - -

Au lendemain du derby agité entre Biarritz et Bayonne (21-19) où le père d’Imanol Harinodoquy s’est illustré en pénétrant sur la pelouse du stade Aguiléra, la LNR a ouvert une enquête. Le club basque dirigé par Serge Blanco pourrait le payer cher.

Après la folie, les remords. Victime de son emballement, Lucien Harinordoquy a enjambé mardi soir la main courante du stade Aguiléra pour venir défendre en personne son fils rugbyman, malmené par le pack bayonnais. Bien mal lui en a pris. Alors que des sanctions sont réclamées, le négociant en bestiaux, surnommé « Lulu » à Saint-Jean-Pied-de-Port, regrette déjà. Quelques heures d’introspection pour se rendre compte de son erreur : « Je présente mes excuses au public présent à Aguiléra, Bayonnais et Biarrots, aux deux équipes et à leurs staffs, à la LNR et à la FFR, et au monde du Rugby en général. Sous pression pour diverses raisons, j’ai perdu tout contrôle. Je regrette d’avoir eu un tel comportement à l’occasion de cette fête du rugby. »

Gajan n’oublie pas

Mais en terre basque, tous ne sont pas prêts à accepter la repentance de Lucien Harinordoquy. Pas si vite, en tout cas. Remonté comme une pendule après la défaite concédée sur le fil (21-19), Christian Gajan a dû mal à oublier l’échappée inattendue de « Lulu » : « L'incident, c'est l'incident, glisse l’entraîneur de l’Aviron. On en a assez parlé. Après, j’espère seulement que c’est un épiphénomène lié à une passion exacerbée. Il ne faut pas exagérer. En plus, la personne en cause s’est excusée, donc je n’ai pas vraiment envie d’en rajouter. ».

Reste que le débordement du paysan de Saint-Jean-Pied-de-Port ne devrait pas rester sans conséquence. Au lendemain de ce 100e derby intense, la Ligue Nationale de Rugby a ouvert une enquête. Les deux clubs sont d’ailleurs déjà convoqués par la LNR, le 14 décembre prochain. Des retrouvailles qui risquent d’être très chaudes. Voire bouillantes.