RMC Sport

Le Racing en reconquête

Le Racing comptera notamment sur son ailier fidjien Sireli Bobo pour s'imposer contre les Héraultais.

Le Racing comptera notamment sur son ailier fidjien Sireli Bobo pour s'imposer contre les Héraultais. - -

Les Franciliens ont très mal conclu 2010 avec un nul chez eux face à Brive (6-6) ce mercredi. Les hommes de Pierre Berbizier espèrent se rattraper en débutant 2011 avec un succès sur Montpellier dimanche soir, toujours à Colombes.

Un lourd nuage gris est venu boucher l’horizon des Ciel et Blanc et gâcher leur fin d’année. Le sordide match nul arraché face à Brive (6-6) mercredi dernier a bien mal lancé une série de trois matches de rang à Yves-du-Manoir. L’opportunité était pourtant belle de faire le plein et de recoller aux deux équipes qui les devancent, Toulouse et Montpellier. Mais la « bouillie de rugby » comme l’a décrit un Pierre Berbizier a coûté deux unités aux Parisiens et fait enrager leur manager. « Ca ne fait jamais plaisir de se faire engueuler », en a souri Mirco Bergamasco.

Rejoindre Montpellier

Car Berbizier a très mal digéré l’affront : « C’est peut être notre bûche de Noël. On ne mérite pas de faire la fête », a-t-il lâché après match, désabusé. Ses joueurs l’ont écouté et n’ont pas sorti l’artillerie lourde pour le passage à la nouvelle année, à l’image de Bergamasco : « Je ne vais pas faire la bringue deux jours avant un match. Un bon verre de rouge parce que ça ne fait pas mal, une bouteille de champagne à minuit avec quelques coéquipiers à la maison et c’est tout. » Un réveillon aussi sobre que celui du troisième-ligne Antoine Battut : « On est pro, on a l’habitude. Ca parait impossible physiologiquement de supporter deux matches et deux grosses fêtes. »

Une victoire sur Montpellier pourrait leur redonner le goût des festivités. Pour des raisons comptables évidentes d’abord, puisque le Racing rejoindrait son adversaire du soir en deuxième position. Mais il est aussi question de retrouver confiance, niveau de jeu et ambitions Enfin, pour laver l’affront du match aller (16-39). « Il faut commencer 2011 de la meilleure des manières.», espère Bergamasco. Ca passe par une victoire sur Montpellier avant de penser à la réception de Toulon dimanche prochain. Un programme aussi copieux et alléchant qu’un repas de Noël.

Silvère Beau (avec G.P.)