RMC Sport

Le Stade Français chasse le doute

Sergio  Parisse

Sergio Parisse - -

Douché en fin d’année à Bordeaux-Bègles (39-6), les Parisiens entendent bien reprendre leur marche en avant ce samedi devant Castres (14h15) pour le compte de la 15e journée du championnat. Avec pour ambition d’accrocher définitivement le groupe de tête.

« Le maintien ? Ce n’est pas notre objectif. Et regarder vers le bas, ce n’est pas quelque chose qui nous correspond. » Le tout avec le sourire. Ironique, Sergio Parisse l’est un petit peu. Mais ses propos transpirent tout de même une sacrée ambition. Et s’apparentent même à une remontée de bretelles. Le capitaine du Stade Français n’a pas encore complètement digéré la sortie de route de ses partenaires, en fin d’année à Bordeaux-Bègles (39-6). Un revers cinglant, qui mettait fin à quatre victoires de rang (Clermont, Perpignan, Racing-Métro, Biarritz) en championnat et qui rappelait dans la foulée aux têtes parisiennes que le moindre faux pas pourrait leur coûter leur place en phases finales. « Si on perd, on sera en difficulté, c’est certain, reconnait l’Italien. En revanche, une victoire nous permettrait de rester au contact des quatre-cinq premiers. » Autrement dit, d’une place de barragiste, que lorgne avec de plus en plus d’envie le Stade Français.

« Rester invaincu chez nous »

« On a bien rebondi après la défaite à Toulouse, avec pas mal de victoires, rappelle Sergio Parisse. Là, on reçoit un autre gros du championnat, qui réalise une très bonne saison et qui est devant nous (à six points, ndlr). » Actuel 3e du Top 14, Castres reste sur un joli succès devant Perpignan (33-6). Et ses succès à Biarritz (23-18, 3e journée) et chez le finaliste du dernier championnat Montpellier (21-16, 8e journée) lui donneront du crédit, ce samedi, sur la pelouse de Charléty. « Pour l’instant, on n’a pas perdu à la maison », conclut Parisse, qui pourra compter sur le retour de Dimitri Swarzewski, guéri de son infection à l’œil droit.