RMC Sport

Lombard : « Il faudrait un rugby plus ambitieux »

Thomas Lombard

Thomas Lombard - -

Thomas Lombard, membre de la Dream Team RMC Sport, pose son œil avisé sur l’actualité rugbystique du week-end. Les confirmations, les surprises et les flops du Top 14, mais aussi le Four Nations sont analysés par l’ancien international.

La deuxième journée du Top 14
« On se posait la question de savoir s’il n’y avait pas un fossé entre les grosses cylindrées Toulouse-Clermont-Toulon et le reste de la meute. Avec la victoire de Montpellier contre l’ASM (13-8) et les difficultés qu’ont eues les Toulousains à venir à bout des Montois (37-22), on peut se dire que le fossé n’est pas aussi large que prévu. La plupart des équipes qui avaient perdu lors du premier match se sont refait la cerise, sauf Mont-de-Marsan, l’USAP et Agen. Je suis d’ailleurs inquiet pour le SUA. Ils ont commencé de la plus mauvaise des manières avec deux défaites à domicile et sont déjà à la traine. »

Le classement
« Il y aura forcément des cycles en ce qui concerne le ventre mou, ce qui va permettre à des équipes de se propulser dans la zone plus intéressante des barrages ou au contraire de regarder vers le bas. C’est clair qu’il y aura certainement trois-quatre équipes qui vont survoler la phase régulière, que ce soit Toulouse, Toulon ou Clermont et peut être un invité surprise avec Castres. Après, on retrouvera dans le ventre mou le Stade Français, le Racing...Il faudra également surveiller Montpellier et voir comment ils vont gérer la période sans les Argentins. Le BO est aujourd’hui la grosse incertitude car ils n’ont pas encore affronté d’équipes très chevronnées. Nous en saurons plus à la prochaine journée avec la réception du Stade Toulousain. Enfin, Grenoble va peut-être continuer à nous surprendre. »

Le niveau de jeu
« La discipline est pointée du doigt. Soit les joueurs ne sont pas du tout disciplinés, alors qu’ils l’étaient par le passé et succombent à une pression relativement élevée, soit les arbitres sont d’une intransigeance absolue. Je crois qu’il y a un peu des deux. Le côté négatif est que cela impacte sur les temps de jeu effectif qui sont en chute libre. Ils sont de 25-30 minutes cette année alors qu’ils avoisinaient les 35-40 minutes la saison dernière. Beaucoup de cartons, un jeu assez haché et une fin de saison dernière où les gens se plaignaient de ne plus voir beaucoup d’essais… Le décor est planté. Il faudrait qu’on arrive à avoir un rugby plus ambitieux, avec plus de spectacle et plus de prises de risque. »

L’exploit argentin au Four Nations
« Le nul accroché par les Argentins contre l’Afrique du Sud (16-16) est la grosse surprise de ce tournoi, que je qualifierais de formidable pour eux. Cela vient valider leur compétitivité dans cette compétition. Ils avaient besoin d’une reconnaissance dans une compétition majeure. J’espère que cela servira à ce qu’on les inscrive dans ce tournoi de façon définitive. Je pense que les Pumas peuvent griffer les Wallabies au prochain match car quand ils savent qu’ils ont leur chance, ils lâchent rarement la bête. L’Australie a beaucoup de soucis à se faire. »

Propos recueillis par LD