RMC Sport

Lorenzetti : « J’espère que le Stade Français pourra se sauver »

-

- - -

En dépit de la grande rivalité qui oppose les deux clubs, le président du Racing-Métro 92 milite pour le sauvetage du Stade Français. Selon lui, le rugby français mais aussi le Racing-Métro 92 ont trop besoin du club de Max Guazzini.

Jacky Lorenzetti, quelle est votre réaction après l’annonce de l’escroquerie dont a été victime le Stade Français ?

Je le dis sans aucune condescendance, ce qui se passe au Stade Français me navre. D’abord pour le rugby français, parce que le Stade Français a beaucoup apporté au rugby. Au niveau du spectacle d’abord, puis sur un plan purement sportif. Ensuite plus égoïstement, le Racing comme le Stade Français ont besoin l’un de l’autre. Cette rivalité nous est bénéfique. Max a décidé que le prochain derby entre nos deux clubs ait lieu au Stade de France, comme je l’avais d’ailleurs suggéré. Je souhaite en tout cas bon courage à Max pour qu’il redresse la barre. J’espère qu’il va y arriver. Je lui fais confiance.

Ce serait terrible pour le Top 14 de perdre un club d’une telle aura…

Il y a des clubs qui ont beaucoup apporté au rugby français. La Ligue a fait ce qu’il fallait pour essayer de sauver le soldat Bourgoin. Même si l’équité sportive en a souffert. Mais là, il faut faire vite. Il faut que tout le monde se mobilise pour sauver ce club. C’est une œuvre commune pour que le Stade Français puisse continuer au plus haut niveau.

Beaucoup de contrats pourraient se retrouver caducs si le Stade Français était relégué. Certains joueurs peuvent-ils vous intéresser s’ils se retrouvaient libres ?

Je me doute que les vautours doivent tourner autour de la proie. Je veux éviter ce comportement. J’espère que ce moment ne viendra pas et que le Stade Français pourra se sauver.