RMC Sport

Marti veut plus de sérénité

-

- - -

Laurent Marti, président de l’Union Bordeaux-Bègles, aimerait que son équipe ait assuré un capital-point plus important que l’année dernière à Noël. Pour s’assurer une politique sportive plus sereine. « On aimerait arriver à Noël avec une position au classement qui soit plus confortable que celle qu’on a connu ces deux dernières années. D’abord c’est très stressant, et puis ça nous empêche de construire, explique-t-il. Parce que à Noël, quand vous êtes relégable ou quasi, les sponsors et les recrues ne sont pas très enclins à s’engager avec vous. Donc à chaque fois on est obligés de tout faire au dernier moment et ce n’est pas bon. »

OS