RMC Sport

Montpellier attend le champion

Fabien Galthié

Fabien Galthié - -

Après avoir fait tomber Perpignan et Toulouse, les joueurs de Fabien Galthié s’attaquent ce dimanche (15h) à Clermont. Avec une ambition qu’ils ont du mal à cacher.

Personne ne s’y attendait, pas même Fabien Galthié. Après quatre matches, Montpellier est co-leader du Top 14, avec trois victoires en quatre matches. A la défaite inaugurale à Biarritz (22-30), les Montpelliérains ont répondu par trois victoires de rang contre le Racing (36-19), Perpignan (16-6) et Toulouse (22-21). Le MHR, véritable phénomène du début de saison !
« L’année dernière, on était vraiment des potes en dehors, mais peut-être un peu moins sur le terrain, confie Benoît Paillaugue. Cette année, on est des amis sur les deux. » Pour expliquer ce changement, le demi d’ouverture montpelliérain évoque les nouveaux entraîneurs, Fabien Galthié et Eric Bechu, dont « le charisme » a permis au groupe de « prendre confiance ».
Logiquement, c’est une équipe euphorique mais renouvelée, enchainement effréné de matchs oblige, qui se présente cet après-midi sur la pelouse de Clermont. « On n’a pas trop le choix, il faut faire tourner, concède Fabien Galthié. Faire un coup ? Ça va être très dur… » L’ancien capitaine du XV de France est prudent. Ses joueurs sans doute un peu moins. « J’espère qu’on aura une équipe avec les crocs, sourit Benjamin Thiery. On verra le résultat, mais l’appétit vient en mangeant… » Paillaugue prévient : « Beaucoup de gens pensent qu’on va se ramasser à Clermont. Si on a ramène un point de bonus défensif, ce sera déjà une belle performance. Mais on y va sans pression, parce qu’on n’a rien à perdre… »
Les Clermontois ont de leur côté une revanche à prendre. Déjà battus deux fois cette saison, notamment mercredi à Colombes contre le Racing (13-28), les joueurs de Vern Cotter peinent un peu à assumer leur statut de champion de France. Une proie idéale pour les « crocs » montpelliérains.