RMC Sport

Racing 92: le départ de Laurent Labit en préparation

Avec le probable futur départ de Laurent Labit en équipe de France, Laurent Travers va devenir l’entraineur numéro 1 au Racing 92 en fin de saison. Désormais, il s’agit de lui trouver des adjoints, après avoir bien terminé la saison et bouclé cette longue collaboration.

Au Racing 92, on ne s’attendait pas vraiment à ça. Depuis une quinzaine d’années, Laurent Travers et Laurent Labit formaient un binôme inséparable. Ensemble, ils ont remporté un titre de Pro D2 à Montauban en 2006 puis deux Boucliers de Brennus avec Castres puis le Racing, respectivement en 2013 et 2016, tout en atteignant à deux reprises la finale de la Coupe d’Europe. Pour beaucoup, en cas d’appel de la Fédération Française de Rugby, les deux techniciens iraient tous les deux, ou pas du tout. Au final, la donne a radicalement changé.

Contacté par Fabien Galthié, dont il est proche depuis leurs années communes à Colomiers, Laurent Labit a répondu favorablement, à condition que ça soit pour un poste d’entraineur des lignes arrières, plus que d’adjoint, comme révélé par RMC Sport lundi. Les deux hommes ont échangé à plusieurs reprises ces dernières heures. Comme pour Fabien Galthié, le contrat n’est pas signé mais les deux parties sont d’accord sur le principe.

Lorenzetti ne devrait pas poser de problème

Selon nos informations, les deux Laurent, sous contrat jusqu’en 2022, et leur président Jacky Lorenzetti ont d’ailleurs évoqué ensemble cette situation et plusieurs réunions se sont déroulées depuis lundi matin. En interne, on considère le futur départ de Laurent Labit comme acquis en fin de saison avant qu’il ne rejoigne le futur staff de Fabien Galthié après la Coupe du monde (Galthié rencontrera d’ailleurs à nouveau le président Bernard Laporte mercredi). Comme il l’aurait indiqué à ses techniciens, Lorenzetti ne devrait pas poser de souci pour la libération.

Au Racing, 4e du Top 14, les co-entraineurs vont devoir en tout cas gérer au mieux les quatre dernières journées de la saison régulière et surtout les phases finales. Pas forcément évident après un tel coup de tonnerre et une telle séparation après autant d’années communes… Ensuite, que va faire Laurent Travers ? Lui va bel et bien rester au Plessis-Robinson et prendra les rênes du club francilien. Mais avec qui ? Le Racing plancherait déjà sur les futurs adjoints pour la saison prochaine afin de compenser ce départ. Un retour de l’Irlandais Ronan O’Gara est-il envisageable ? Ça ne serait pas le dossier prioritaire. Mais il est encore trop tôt pour dresser le portrait-robot du successeur de Laurent Labit.

Jean-François Paturaud