RMC Sport

Skrela : « Le Stade Français doit beaucoup à Max »

-

- - -

En marge du rassemblement des joueurs de l’équipe de France au bar de l’Arrivée à l’aéroport d’Orly, l’ouvreur de Clermont, David Skrela, s’est ému du départ de Max Guazzini de la présidence du Stade Français, qu’il a bien connu lors de son passage à Paris de 2003 à 2008. « Ça fait un peu bizarre parce que je l’avais connu comme président pendant cinq années à Paris. Il a fait beaucoup pour le club. Il l’a mené où il est aujourd’hui. Mais, le rugby professionnel a fait son œuvre. Il y a des avantages et inconvénients à tout. Le Stade Français doit beaucoup à Max et je suis quand même content que le club reste en Top 14. »