RMC Sport

Top 14: Castres fête ses champions de France

Plusieurs milliers de personnes, vêtues aux couleurs du Castres olympique, se sont massées ce dimanche dans le centre de la sous-préfecture du Tarn pour accueillir leurs champions, qui ont arraché samedi soir un 5e titre du Top 14 contre Montpellier.

C’est un titre exceptionnel. Et les supporters du CO ne s’y sont pas trompés. Les Castrais, mais aussi des gens de la région entière, se sont donnés rendez-vous ce dimanche place Pierre-Fabre (du nom du laboratoire pharmaceutique, actionnaire majoritaire du club) où un écran géant a été installé sur une scène, pour accueillir en milieu d'après-midi l'équipe et l'encadrement des champions de France.

"Ce sont nos voisins"

"Même en 2013 (pour le dernier titre.), c'était pas aussi fort. On est passé cette saison par tous le stades", lance Didier, 56 ans, un bob blanc vissé sur la tête et un maillot blanc et bleu, solidement installé au premier rang "pour voir de près" le bouclier de Brennus. Il arrive tout juste du stade de France, accompagné de son fils Thibaut et de son ami Dorian, après une nuit blanche. "C'est un vrai collectif, une bande de copains," complète Thibaut, ajoutant: "le rugby, c'est la tête qui compte, le mental".

Les trois compères saluent la proximité des joueurs. "On les croise en ville, on peut se parler", affirme Didier expliquant qu'il reste ici un esprit du "rugby de village". "Ce sont des gens simples accessibles, ce sont nos voisins", confirme Jean-Luc venu avec sa femme Florence rendre "un juste hommage" à son équipe.

"Il y a des vedettes, mais il ont bien intégré l'esprit du CO", lance-t-il. "Le CO, c'est l'ADN de la ville", dit encore Jean-Luc, "ça alimente les conversations en ville, c'est un des piliers de notre culture". A Castres, le rugby rassemble plusieurs générations. Olivier, un grand gaillard barbu de 32 ans, est venu avec sa maman acclamer son équipe. "On connait tous au moins un joueur ici", dit-il en enlaçant sa mère qui fait la moitié de sa taille.

Près de la scène, deux jeunes femmes ont le visage couvert de coeurs blancs et bleus. Ces supportrices acharnées qui on fait "presque tous les déplacements" viennent de Beauvais dans l'Oise. "On était au lycée Notre-Dame (établissement privé castrais) et le CO, on est tombé dedans", expliquent les deux jeunes femmes qui font tous les déplacements à l'extérieur.

Quelque 12.000 personnes ont fêté samedi soir la victoire du CO sur Montpellier en finale du Top 14, a indiqué la municipalité, qui attend dimanche "au moins 15.000 personnes". Les joueurs sont attendus en milieu d'après-midi. Après avoir atterri à Castres vers 13h30, ils rejoindront le centre ville sur un camion pour présenter le bouclier de Brennus à leurs supporters tout au long du trajet.

AFP