RMC Sport

Top 14: discussions avec Canal + pour adapter le calendrier au couvre-feu

En raison de la mise en place d’un couvre-feu pour les semaines à venir dans plusieurs grandes agglomérations, le programme du Top 14 pourrait être en partie remanié. Il n’est pas question de supprimer le match du dimanche soir à 21h mais de s’adapter à cette mesure. La LNR et Canal + sont en discussions.

Le Top 14 devrait bel et bien s’adapter au couvre-feu annoncé par le Président de la République, une mesure qui concerne l’Ile-de-France ainsi que Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. Le Stade Français, le Racing 92, le LOU, le MHR et le Stade Toulousain dont donc concernés en rugby. En cas de matchs à 21h, ils se dérouleraient à huis-clos, dans des stades vides.

Or, une affiche, généralement la plus alléchante, est désormais programmée tous les dimanches soir à cet horaire. Stade Français – Racing, le 25 octobre puis Stade Français – Toulouse, une semaine plus tard, seront impactés. Deux des meilleures affluences habituelles pour le club parisien de la saison. "On a bon espoir que ça change dans un souci de solidarité", nous dit-on au Stade Français déjà durement touché par la crise économique liée à la pandémie.

Le MHR a demandé d'avancer son match face à Brive

Selon nos informations, la Ligue Nationale de Rugby et Canal +, le diffuseur, en sont évidements conscients et se rencontrent aujourd’hui pour évoquer le sujet. Dans la mesure du possible, tous deux seraient favorables à prendre en compte ce couvre-feu afin d’éviter de retransmettre des matchs sans public, qui plus est en prime time.

Il faudrait donc en partie remanier le programme des 6e et 7e journées de Top 14 en intervertissant des rencontres. Par exemple, conscient de la difficulté que présente le coup d'envoi donné à 19h, le MHR a officiellement demandé à la LNR d'avancer à 18h le match Montpellier-Brive de la 6e journée.

Lyon-Bayonne également décalé? 

Ce week-end, Clermont accueillera le Stade Français dimanche soir, mais l’Auvergne n’étant pas concernée par ces mesures, cela ne pose pas de problème. En revanche, une réflexion est en cours pour Lyon-Bayonne programmé dimanche à 19h. La rencontre pourrait donc être avancée d’une ou deux heures afin de permettre aux spectateurs de rentrer chez eux avant 21h.

Jean-François Paturaud