RMC Sport

Top 14 : l'invincible Clermont

Aurélien Rougerie, le capitaine international de Clermont

Aurélien Rougerie, le capitaine international de Clermont - -

Les Jaunards, qui affrontent Biarritz ce vendredi (20h50), reste sur une impressionnante série d'invincibilité à domicile : 48 matchs.

"Après de bons matches, il faut remettre les pieds sur terre et faire preuve d’humilité". L’expérimenté clermontois Elvis Vermeulen ne croit pas si bien dire à l’heure où sa formation accueille Biarritz en Top 14. La remise en question reste la meilleure arme des équipes de haut niveau. Elle offre l'opportunité d'enchaîner les succès et de se maintenir en haut de l'affiche.

Car malgré deux défaites cette saison en Top 14, dont une lors de la dernière journée de championnat à Castres, les Jaunards jouent une fois encore les premiers rôles du championnat comme en H-Cup, la coupe d’Europe du rugby. Comme d'habitude Toulouse est à leurs côtés, mais cette année les deux habitués sont devancés par l’armada Toulounaise de Bernard Laporte et Mourad Boudjellal.

Mais les hommes de Vern Cotter, l’éternel entraîneur néo-zélandais du club auvergnat, restent surtout sur une impressionnante série de 48 matchs victorieux consécutivement sur la pelouse du stade Marcel-Michelin.

"On se prépare à un match intense"

Justement, en pleine euphorie et en net regain au niveau du jeu, la série des coéquipiers d'Aurélien Rougerie, risque-t-elle d’être mise à mal après deux succès convaincants sur la scène européenne ?

"Il faut continuer à travailler dans l’humilité" a martélé le capitaine. "On a parlé cette semaine de la décompression qu'il pourrait y avoir, donc mentalement, on a provoqué une réaction chez les joueurs. On se prépare, face à Biarritz qui a besoin de points, à un match aussi intense qu'en Coupe d'Europe", a averti Vern Cotter.

"Faire un coup"

Clin d’œil de l’Histoire, la dernière équipe à s’être imposée à Clermont est... Biarritz. C’était le 21 novembre 2009. Près de trois ans plus tard, l’équipe basque est bien consciente de l’ampleur de la tâche qui l’attend en 2012 : "En tant qu'entraîneur, tu espères toujours gagner, je ne vais pas dire que l'on va à Clermont pour perdre. Mais on est tous conscients que c'est un très gros morceau, surtout chez lui. Notre discours est avant tout de réussir un bon match", a résumé l'entraîneur Jack Isaac, toujours privé notamment de ses stars Dimitri Yachvili, Jérôme Thion ou Imanol Harinordoquy.

Les Biarrots viendront sans pression "pour faire un coup" imagine le demi de mêlée international David Skrela. Mais, ils doivent certainement se souvenir que l’an passé les Clermontois les avaient corrigées à Marcel-Michelin. 41 points à 0.

Samuel Auffray