RMC Sport

Top 14 : la journée de tous les dangers, par Thomas Lombard

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Qui accompagnera Biarritz en Pro D2 ? Qui ira en barrages ? Qui rejoindra directement les demi-finales ? Thomas Lombard passe à la loupe les matchs de cette 23e journée de Top 14.

A quatre journées du terme de la phase régulière, hormis le sort de Biarritz, condamné à la relégation, le suspense est total à tous les étages en Top 14. Et Toulouse et le Stade Français pourraient notamment être éjectés du peloton des virtuels qualifiés à l’issue de cette 23e journée. Thomas Lombard, membre de la Dream Team RMC Sport, décortique pour nous les confrontations qui lancent le sprint final ce week-end.

« Un suspense permanent »

« C’est tout à fait possible de voir des grosses équipes sortir des six après cette journée, explique-t-il. Et ça pourra être totalement différent trois journées plus tard. C’est le piment de ce Top 14. Lors de la dernière journée, on a vu des matches de très haut niveau, ce qui n’est pas toujours le cas, et on a en plus une incertitude totale sur les qualifiés possibles. A ce point, on a très rarement vu ça. C’est un suspense permanent et ça, c’est formidable. » 

Stade Français - Racing-Métro 92 (samedi 14h55)

« Cette rencontre ressemble beaucoup à un huitième de finale. L’équipe qui sortira vainqueur pourra envisager avec plus de sérénité l’accession au top 6. C’est terrible pour le Stade Français, qui joue ce match au pire moment. Ils ont eu une trajectoire ascendante toute la saison, et on a l’impression qu’ils plafonnent en bout de ligne. C’est le contraire pour le Racing, qui monte en puissance. On a deux trajectoires qui se croisent, il faudra attendre le résultat du match pour avoir la direction finale, mais l’enjeu de ce match est très important. Si ce match avait eu lieu avant le Tournoi, j’aurais misé sur Paris. Mais là, les cartes sont rebattues. »

A lire aussi >> Vincent Moscato : « Stade Français-Racing, ça va piquer ! »

Biarritz-Castres (samedi 18h30)

« C’est évidemment un match à préparer avec minutie côté castrais, mais je ne les vois pas se faire prendre par le piège biarrot. On peut penser que Biarritz va baisser encore plus le pied au fil des rencontres. Pour eux, le couperet est tombé lors de la précédente journée avec la défaite à Perpignan. Ce sera dur pour eux de trouver l’énergie pour inquiéter une équipe aussi régulière que Castres. Si le CO joue à son niveau, ça passera pour eux. » 

Bordeaux-Bègles - Perpignan (samedi 18h30)

« Perpignan s’est enlevé un peu de pression en venant à bout de Biarritz la semaine dernière. Et Bordeaux est toujours en course pour la qualification. Ils ont des points importants à aller chercher chez eux. Il faut qu’ils arrivent à conserver leur maîtrise dans le jeu sur ce match pour l’emporter et aller ensuite à Oyonnax (24e journée) avec confiance et essayer de jouer les trublions dans la course au top 6. L’UBB est une équipe stable, qui a fait un bon recrutement cet été et qui arrive à maturité. Mais il lui manque sans doute l’expérience, au niveau de l’équipe et au niveau individuel, pour tenir la pression dans les matches décisifs. Ça devrait passer contre Perpignan. Pour la suite, je suis moins confiant pour eux. »

Pierre Bernard (Bordeaux-Bègles)
Pierre Bernard (Bordeaux-Bègles) © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Oyonnax-Grenoble (samedi 18h30)

« Grenoble marque le pas alors qu’ils avaient affiché leurs ambitions. C’est décevant pour eux et c’est un coup d’arrêt qui pourrait les pénaliser contre une équipe comme Oyonnax, qui joue sa survie. Oyonnax dirait quasiment adieu au Top 14 en cas de défaite. A priori, l’enjeu le plus gros est pour l’USO, qui en plus joue à domicile, et je pense qu’elle devrait l’emporter. »

Montpellier-Bayonne (samedi 18h30)

« C’est parfait pour Montpellier ce qui est en train de se passer. Les joueurs prennent leurs marques, ils travaillent sans pression, personne ne parle d’eux. Ils maîtrisent maintenant parfaitement leurs systèmes de jeu et ils n’ont pas de Coupe d’Europe à gérer. Pour moi, c’est un des outsiders les plus sérieux, et je ne vois pas comment ils pourraient ne pas être dans les six. Attention à eux ! Bayonne n’a plus que 320 minutes pour chercher son maintien. Tout ce qu’ils pourront ramener sera bon mais ce n’est pas le meilleur moment pour aller à Montpellier. Au moins, ils ne seront pas attendus. Mais je ne les vois vraiment pas faire un coup. »

Timoci Nagusa (Montpellier)
Timoci Nagusa (Montpellier) © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Toulon-Toulouse (samedi 20h45)

« Toulon doit maintenir le cap en haut du Top 14 tout en préparant son quart de finale de H Cup à domicile contre le Leinster. Toulouse a aussi un quart à jouer, mais à l’extérieur, contre le Munster, et n’a pas caché ses ambitions en Coupe d’Europe. Je pense que Novès va ménager certains joueurs en donnant la priorité à la H Cup. Mais le manager toulousain a toujours dit que pour bien préparer un match, il fallait réussir le précédent, donc ils n’iront pas non plus là-bas en victimes expiatoires. »

A lire aussi : 

- Toute l'actu du Top 14

- Moscato : "Stade Français - Racing, ça va piquer"

- Kockott : "Pas un choix facile"

La rédaction