RMC Sport

Top 14 : le All Black Faumuina entre Toulouse et Clermont

Charlie Faumuina (Nouvelle-Zélande)

Charlie Faumuina (Nouvelle-Zélande) - AFP

Le Stade Toulousain et Clermont veulent recruter le pilier droit néo-zélandais Charlie Faumuina à partir de la saison 2017-2018. Le All Black doit maintenant faire son choix, face à deux offres quasi similaires.

Le pilier droit de niveau international est une denrée rare. Et chère. Surtout quand celui-ci est All Black et champion du monde. C’est le cas de Charlie Faumuina (32 sélections), actuellement joueur de la province des Auckland Blues en Super 18. A 29 ans (1m84, 127 kg), et alors qu’il lui reste un an de contrat, Faumuina a tout de même envie d’aller voir ce qu’il se passe au-delà des frontières de la Nouvelle-Zélande. Et forcément, il intéresse des clubs français.

Le Stade Toulousain, notamment. Le club devra à terme trouver un remplaçant au monolithique, charismatique mais pas éternel Census Johnston (35 ans), auquel il reste encore deux années de contrat (jusqu’en juin 2018). Et pour accompagner le jeune Dorian Aldegheri, Faumuina serait une recrue de choix. Toulouse, qui ne pourra pas compter sur le Fidjien Saulo à l’avenir, lequel s’est finalement engagé avec Toulon après avoir été joker médical sur la Rade, doit viser juste et frapper fort. Il le faut, après quelques déconvenues ces derniers temps en 1ère ligne, comme Tialata et Muller.

La Fédération néo-zélandaise a tenté de retenir Faumuina

Mais le Stade Toulousain a de la concurrence pour Faumuina. Clermont est aussi à l’affût. Avec le départ de Daniel Kotze cet été et les presque 33 ans de Davit Zirakashvili l’année prochaine, les Auvergnats cherchent un gros poisson. Et ce malgré l’arrivée du polyvalent gallois Aaron Jarvis cet été (pour deux ans). Pour Faumuina, leur première proposition s’était avérée au-dessus de celle des Toulousains. Mais ces derniers se sont récemment alignés. Qui remportera le gros lot ? Pas la fédération néo-zélandaise a priori, qui a tenté de retenir le joueur. Seulement Faumuina est décidé à venir en Europe. Reste à savoir où, entre Haute-Garonne et Puy-de-Dôme.

WT