RMC Sport

Top 14: Toulon met la pression

Dans des conditions difficiles, Toulon s’est largement imposé à domicile face à Brive (44-15) pour le compte de la 16e journée de Top 14. Un succès bonifié qui permet aux Varois de prendre provisoirement la tête du championnat au Racing.

Suite à l'alerte orange déclenchée sur le Var en raison de fortes pluies et de vents violents, un doute a plané sur la tenue Toulon-Brive au Stade Mayol ce samedi. Mais quand l’arbitre de la rencontre Cédric Marchat a annoncé « On joue ! », les hostilités ont pu débuter. Et elles ont commencé fort avec un 10-0 pour les Rouge et Noir dès les dix premières minutes, sur un essai de pénalité provoqué par un maul toulonnais (10e). Grâce à l’essai en bout de ligne qui a suivi, Joshua Tuisova est devenu dans la foulée, avec Marvin O’Connor et Alex Tulou, le meilleur marqueur d’essais du championnat avec sept réalisations.

Six essais pour le RCT

Pourtant Brive ne s’est pas laissé marcher dessus et les protégés de Nicolas Godignon ont cru revenir dans la partie par l’intermédiaire de Masilevu (19e), avant de se faire distancer juste avant la mi-temps par Delon Armitage (40e). La suite du match pourrait se résumer à une balade de santé pour les Varois. Les deux cartons jaunes brivistes (Tuncer à la 53e et Mafi à la 61e pour une cravate) ont largement facilité le match du RCT, qui a ajouté trois essais par Taofifenua (50e), Taylor (55e) et Mitchell (76e). Ce succès permet aux hommes de Bernard Laporte de reprendre provisoirement la première place du championnat au Racing 92, qui reçoit Castres ce soir (20h45).

Delon Armitage le funambule

Delon Armitage arborait une coupe de cheveux pour le moins originale face à Brive, sinon très orangée. Mais qu’importe le style, le fantasque arrière varois a régalé cet après-midi. Annoncé en partance de la Rade la saison prochaine, l’international anglais a éclairci cette rencontre pluvieuse par sa vista. Impeccable sous les ballons haut et toujours disponible dans la ligne d’attaque toulonnaise, Armitage s’est offert un essai acrobatique sur la sirène de la première période (40e). Sur une longue chandelle, Gaëtan Germain manquait son intervention dans son en-but et laissait le ballon rebondir. Armitage arrivait lancé et réalisait un joli numéro d’agilité pour aplatir. Peut-être pas le tournant du match.

B.Duguine