RMC Sport

Top 14 : Toulouse la tête ailleurs ?

-

- - -

Incapable de s’imposer à l’extérieur depuis le début de la saison, le Stade Toulousain se rend à Brive, ce samedi (15h05). Pas rassurant d’autant que les internationaux étaient avec les Bleus cette semaine pour préparer la réception des All Blacks.

A Brive, on s’en frotterait presque les mains. Auteur d’un sans-faute à domicile, l’équipe de Nicolas Godignon accueille ce samedi un Stade Toulousain étonnamment fébrile en déplacement. C’est simple, sur quatre matches disputés à l’extérieur cette saison en Top 14, les Rouge et Noir n’ont rapporté que deux points de bonus offensif de Bordeaux-Bègles (31-25) et Perpignan (20-16). Autant dire que le leader du championnat avant cette 11e journée de championnat ne bombe pas le torse à l’heure de pénétrer dans la forteresse Amédée-Domenech.

Un sentiment renforcé par la préparation, « légèrement » tronquée, des Haut-garonnais. C’est que Guy Novès a dû composer avec les absences de nombreux joueurs durant une bonne partie de la semaine. Et pas n’importe lesquels. Réunis en stage à Marcoussis en vue de la tournée d’automne et notamment du premier test match face à la Nouvelle-Zélande (le 9 novembre), Maestri, Dusautoir, Nyanga, Doussain, Fritz, Fickou, Médard et Huget n’ont retrouvé leurs partenaires que jeudi. Ex-talonneur du XV de France et actuel entraîneur des avants du Stade Toulousain, William Servat a connu ces périodes forcément particulières durant lesquelles le club passe presque au second plan.

Servat : « Le plus dur reste à venir »

« On espère que ces joueurs seront bien disposés sur le terrain même si on sait qu’ils donneront le meilleur, dit-il. C’est peut-être difficile pour eux d’enchaîner les compétitions, de passer une semaine à se préparer avec l’équipe de France pour jouer en club le week-end alors qu’ils savent très bien que le match contre les All Blacks sera de très haut niveau. Et le plus dur reste à venir avec des préparations de matches sans joueur. Ils seront fatigués et concentrés sur les autres rencontres, ce qui se comprend. Moi aussi, j’ai été joueur il n’y a pas très longtemps. Lorsqu’on a l’opportunité de jouer des matches d’un tel niveau, on est toujours concentré dessus. »

Si tous les internationaux ne seront pas forcément alignés face à Brive, le Stade Toulousain redouble de prudence avant de défier une formation briviste qui a bien failli créer l’exploit il y a une semaine à Clermont (défaite 36-29). « On sait où on met les pieds, avance le trois-quarts centre Yann David. Ce sera très compliqué. Chez eux, les Brivistes montrent vraiment de belles choses. Il va vraiment falloir s’accrocher d’autant plus qu’on a eu une semaine de préparation particulière avec ce stage du XV de France. » Mais une semaine qui pourrait aussi s’achever sur les sourires d’un premier succès à l’extérieur…

A lire aussi :

Toute l’actu du Top 14

Les All Blacks remportent le Four Nations

All Blacks et Bleus ranimeront la flamme

AB et WT