RMC Sport

Toulon - Wilkinson : « Le pire, c’est de faire l’année de trop »

Jonny Wilkinson

Jonny Wilkinson - -

A 33 ans, l’ouvreur anglais Jonny Wilkinson a finalement décidé de prolonger une saison de plus à Toulon. Après avoir consulté Giteau et Michalak… Gentleman comme toujours depuis son arrivée en 2009 sur la Rade.

Jonny, alors vous continuez ?

Oui, je continue. Je ne vais pas cacher que je me suis parfois levé le matin en pensant arrêter ma carrière. Mais le lendemain, je changeais d'avis. Il ne fallait pas paniquer. Je me suis remis en question pour savoir ce que je pouvais encore apporter. L'envie de continuer est là. Je ne perdrai jamais l'enthousiasme mais il fallait savoir si mon corps allait suivre. J'ai pris le temps de réfléchir. Car si je continue, c'est pour être à 100%. Sinon j'aurais arrêté.

Vous avez sondé vos coéquipiers...

C’est une question de respect. C’est être là pour les bonnes saisons. Je voulais savoir si j’apportais quelque chose à l’équipe. Ils m’ont dit que oui. Michalak, Giteau, je ne voulais pas me mettre en travers de leur avenir.

En novembre, vous aviez envisagé de dire stop…

J’étais entre les deux, je n’étais pas sûr. J’ai demandé à Mourad (Boudjellal) si ça le gênait que je reste. Il m’a dit non. Ça m’a permis de me retrouver sur le terrain. Ça m’a beaucoup aidé. J’ai pris le temps de réfléchir, de demander aux autres, et de prendre la bonne décision. Mais c’est vrai qu’il m’est arrivé de vouloir arrêter. Le pire pour un professionnel, c’est de faire l’année de trop, ce n’est pas de ne pas gagner des titres. Le pire, c’est de ne pas apporter à l’équipe.

Mourad Boudjellal a dit que vous allez faire votre meilleure saison…

(Il sourit) Chaque fois que je commence une saison, c’est pour faire la meilleure. Mais la chose qui compte c’est de savoir comment je peux y parvenir. L’an prochain, j’aurai 34 ans, il faudra que je m’adapte pour chercher ce qu’il y a de mieux en moi. Etre à 100%, c’est aller chercher plus loin que cette saison.

Cette année sera la bonne pour le titre ?

Je sais qu’on fait tout ce qu’il est possible pour gagner un titre. La saison dernière, on est arrivé à cinq mètres de la ligne. Dans ma tête, je me dis qu’on va tout faire avec l’équipe pour gagner. C’est plus simple que de dire qu’on va gagner sans contrôler la manière dont on va y parvenir.

A lire aussi :

>> Tout sur le Top 14

>> Laporte : "Wilkinson ? Un vétéran qui se porte bien"
>> Boudjellal : "Ca va me faire bizarre d'etre pour le PSG"

Propos recueillis par Florent Germain à Toulon