RMC Sport

Un point qui en vaudrait beaucoup plus

Un petit point, c'est tout ce qui manque aux rugbymen du Stade Français pour passer en quart de finale de la Coupe d'Europe, une première depuis 2007.

Une qualification mettrait du baume au cœur de Max Guazzini et des acteurs de son club, meurtris par les suspensions de Dupuy (quatre mois) et d'Attoub (seize mois). Un club marqué par le licenciement de Ewen McKenzie, par les blessures de Parisse, Liebenberg ou encore Oelshig... Un club privé de demi de mêlée donc et qui une nouvelle fois demandera à son arrière international écossais, Hugo Southwell, de dépanner. « En quatre mois, j'en ai pris plus qu'en dix ans », déclarait dépité l'entraîneur Jacques Delmas. Une non qualification serait un terrible coup dur pour le club de la capitale.