RMC Sport

L'alerte bleue

Blessé à l'épaule ce week-end, le trois-quarts centre de l'USAP est très douteux pour le début du Tournoi des VI Nations.

Blessé à l'épaule ce week-end, le trois-quarts centre de l'USAP est très douteux pour le début du Tournoi des VI Nations. - -

A un mois du premier match du Tournoi 2010 contre l’Ecosse, les internationaux français sont au taquet avec leur club. Bilan de ces travaux forcés : les blessures s’accumulent (Mermoz, Marty, Dusautoir, Elissalde). Et Marc Liévremont tire le signal d’alarme !

Dans seize jours, Marc Lièvremont dévoilera la liste des joueurs français retenus pour affronter l’Ecosse le 7 février. Une échéance qui n’occupe que très peu l’esprit des candidats à un sésame pour la première rencontre du Tournoi de VI Nations. Pas le temps. Pour tenir les impératifs de calendrier resserré, notamment par l’ajout d’un barrage en fin de saison, le Top 14 ne s’est octroyé qu’une mini-trêve cet hiver. Un premier Boxing Day à la française a même vu le jour entre les deux fêtes, suivi d’une nouvelle journée, trois jours plus tard. Et la cadence n’est pas prête de ralentir.

Avant l’annonce des trente, deux rencontres de championnat et deux autres de Coupe d’Europe seront au programme. Pour les heureux appelés chez les Bleus, la « coupure » consistera à une dizaine de jours de stage à Marcoussis et un match à Murrayfield. Dur dur de souffler... « C’est un paramètre intégré de tous maintenant, se résout Lièvremont. On s’en plaint régulièrement mais il faut faire avec. La fatigue, la lassitude, les joueurs qui se blessent, ça fait partie des impondérables. »

Le cas de Mermoz est le plus préoccupant

Le sélectionneur tricolore a ainsi enregistré quelques mauvaises nouvelles au tournant de la nouvelle année. Son capitaine Thierry Dusautoir a de nouveau souffert de cette épaule droite qui l’embarrasse depuis quelques temps. « Je l’ai en plus senti fatigué, moins performant ce premier trimestre », souligne Lièvremont, sans s’inquiéter outre mesure. Le cas de Maxime Mermoz est plus préoccupant. Le trois-quarts centre de Perpignan s’est donné une luxation acromio-claviculaire à Brive, dimanche, et espère « ne pas en avoir pour plus de trois semaines ». Son début de Tournoi paraît compromis. Son partenaire David Marty a lui été victime d'une béquille mais devrait se rétablir rapidement. Les alertes de ce type risquent cependant de se multiplier ces deux prochaines semaines.

« On aura quand même la chance d’avoir dix à onze jours de préparation avant la rencontre, préfère souligner Lièvremont. C’est conséquent par rapport à nos temps de préparation habituels. » Mais suffisant pour remettre les troupes sur pied ?

S.C. avec L.D.