RMC Sport

Le rugby invisible dans la presse transalpine

-

- - -

Pas la peine de chercher une trace du match Italie-France en Une de la Gazetta dello Sport, il n'y en a pas. Pour apercevoir un rugbyman, il faut retourner le journal rose, avec une publicité pleine page pour du Whisky et un Santiago Delape qui porte remarquablement le kilt écossais. « Pour l’orgueil et pour Nick Mallet » peut-on lire en gros titre. Un match « pour éviter la cuillère de bois, voir si les sept changements effectués par Nick Mallet ne sont pas un danger et pour voir si le technicien Sud-Africain peut rester sur le banc italien jusqu’à la fin de la Coupe du monde. » Une petite vignette en Une du Corriere dello Sport affiche la photo de Mirco Bergamasco, une colonne avec une photo de Sébastien Chabal dans le Corriere della Sera et guère plus dans La Stampa. Mais si la presse Italienne ne s’intéresse que très peu à cette rencontre, le stade Flaminio est plein depuis quinze jours. 35000 personnes dont 5000 supporters français sont attendus.