RMC Sport

Lièvremont : « Ce n’est pas un désaveu pour Lionel »

Le sélectionneur Marc Lièvremont assure que la nomination de Thierry Dusautoir au poste de capitaine du XV de France n’est pas une sanction pour Lionel Nallet mais une évolution logique à deux ans de la Coupe du monde.

Marc Lièvremont (sélectionneur du XV de France) : « Le critère essentiel (du changement de capitanat) est la montée en puissance de Thierry Dusautoir depuis deux ans. Il a été extrêmement précieux lors du dernier Tournoi. Je lui avais d’ailleurs demandé de secondé Lionel Nallet sur le fin de la compétition, puis d’assurer l’intérim lors de la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie, alors que Lionel était blessé. Ce n’est pas forcément le fruit les résultats mais le sentiment qu’on est à la croisée des chemins, à deux ans de la Coupe du monde. Il me semblait important et nécessaire qu’il assume cette fonction. Ce n’est pas un désaveu pour Lionel, même si la décision n’a pas été facile à prendre. Je l’ai longuement murie depuis le mois de juin. Un capitanat de l’équipe de France, ce n’est pas rien. D’autant que Lionel a été exemplaire pendant deux ans, à une période pas simple pour l’équipe de France. Il a tenu la baraque, par ses performances, notamment lors d’une première année où il a été exceptionnel. Je lui ai demandé de secondé « Titi » Dusautoir. Il reste un homme important du XV de France, sur lequel je compte énormément. »

Laurent Depret (RMC Sport)