RMC Sport

Lièvremont : « Je compte sur tout le monde »

-

- - -

Marc Lièvremont revient sur ses déclarations parues mardi dans le quotidien Sud-Ouest. Le sélectionneur du XV de France ne renie rien sur le fond mais est plus gêné sur la forme. Il réaffirme aussi qu’il compte sur chacun de ses joueurs.

Marc Lièvremont, comment réagissez-vous à la polémique suscitée par vos déclarations ?
Mes propos ont été choisis par le journaliste. Je suis mal à l’aise car certains de mes propos ont été exagérés. Concernant, David Skrela (jugé « trop vieux », ndlr), je ne voulais pas dire cela. Je voulais simplement dire que dans mon esprit, David est derrière Lionel Beauxis et François Trinh-Duc. C’était une volonté de dessiner une hiérarchie à ce poste.

Pensez-vous que les joueurs du XV de France puissent être déçus par vos déclarations ?
Oui bien sûr, je le comprends mais je le regrette aussi. Ce n’était pas ma volonté de les blesser. Il faut voir le contexte dans lequel cette interview a été réalisée. On m’a demandé d’établir un bilan du tournoi. L’Equipe de France a manqué son tournoi, il faut le dire. Oui j’ai été déçu par mon équipe et par mes joueurs. Quand vous avez sous la main des joueurs comme Yannick (Jauzion) ou Imanol (Harinordoquy), vous attendez qu’à chaque fois qu’ils touchent le ballon, ils réalisent des choses exceptionnelles. Ce n’est pas possible, c’est frustrant. Je crois quand même que je vais leur envoyer un petit SMS pour m’excuser.

A travers vos propos, faut-il comprendre que vous allez procéder à un grand ménage en Equipe de France ?
Une chose est sûre, je compte aujourd’hui sur tout le monde : les plus jeunes comme les plus vieux. Je ne veux pas et je ne peux pas me passer de certains joueurs. Je n’en ai pas les moyens donc je ne m’y risquerais pas. De toute manière, j’ai envie de continuer à travailler avec ce groupe. En tant que sélectionneur, je suis en première ligne et j’ai voulu quelque part placer les joueurs devant leurs responsabilités. A l’avenir, je m’en tiendrais à une simple explication avec mes joueurs.

La rédaction - Moscato Show